Ma journée VIP au Festival de Cannes

Cette année, à mon grand désespoir je n’étais pas au Festival de Cannes. Cependant, ce dernier week-end cannois, me rappelle celui que j’ai vécu il y a 2 ans, lors de la clôture du festival 2011 et je ne résiste pas à l’envie, même avec le décalage, de vous faire un petit article sur ce magnifique moment.

J’ai assisté à l’intégralité du 64ème Festival de Cannes mais ce dernier c’est terminé en beauté pour moi, car j’ai eu la chance, grâce à Orange, de vivre une journée VIP lors du dernier jour du festival et voici le récit de cette journée !

Après avoir fait mes adieux à mes hôtes, une voiture officielle de chez Orange est venue me chercher à midi pour m’emmener, ni plus ni moins, au Martinez!

Je vous laisse imaginer l’effet que cela fait, d’être passée devant ce palace cannois toute la semaine, avec les badauds agglutinés devant, attendant impatiemment de voir une star sortir de l’hôtel, et puis au final, voilà que j’y entre à mon tour, en tant que cliente, le rêve!

Après avoir fait le check-in de la chambre (et avoir failli s’étouffer devant le prix, heureusement que c’est offert par Orange…), je me dirige vers la plage Goéland pour un déjeuner marin. J’avais entendu dire que sur la plage Orange justement, il y avait une chef incroyable et j’aurais bien aimé manger là-bas, malheureusement la plage avait fermé la veille au soir, pas de chance…

Ensuite, je reviens enfin prendre possession de ma chambre au Martinez ! J’inspecte chaque couloir pour voir si il n’y a pas quelques stars qui traînent, mais non, apparemment tout le monde se prépare pour la montée des marches du soir et moi aussi d’ailleurs car je vais fouler le tapis rouge également.

Mais avant ça, je profite un peu du beau temps et de la piscine du Martinez, c’est pas comme si j’allais y revenir l’année suivante (mais je ne désespère pas pour l’année prochaine)…

A 18h15 pétante je suis dans le hall d’entrée, attendant la voiture qui doit m’amener au pied du Palais des Festivals. Je monte et on roule vers les marches. A l’intérieur de la voiture, je réalise que je suis de l’autre côté et cela fait étrange. Je m’explique : toute la semaine j’étais dans la foule, celle qui regarde et envie les voitures qui passent dans les zones sécurisées qui mènent au red carpet. Et là je suis dans une de ces voitures!…

La voiture s’arrête au pied des marches et j’attends qu’on vienne ouvrir la portière (et oui, vous ne croyez quand même pas que je vais le faire toute seule) et là, derrière la vitre, en train d’agiter les bras, Kirsten Dunst.

Bon je sors de la voiture et je reste digne, c’est pas parce que je suis juste à côté de l’actrice fétiche de Sophia Coppola que je dois perdre tous mes moyens… Ok, j’étais quand même un peu sous le choc.

Bien entendu, je n’ai pas eu le temps de la prendre en photo (ben oui j’avais pas prévu ça, on était censé monter avant les stars, donc mon appareil était perdu au fond de mon sac) mais dans les tabloïds, ça donnait ça :

Bon, je vous le dis tout de suite, tu n’as pas intérêt à traîner de trop sur le tapis, toutes les deux marches tu as une nana qui est là juste pour te dire que tu peux pas rester là… donc évidemment c’est très très rapidement que je suis arrivée en haut de l’escalier (oui parce que sous le tapis ce n’est qu’un escalier au final, hein).

Je vous invite à monter les marches avec moi (non parce que je sais que sans preuve, vous n’allez pas croire que j’y étais réellement) !

Après le truc impressionnant, même si on s’y attend, c’est la horde de photographes qui crient sur les côtés. C’est finalement assez intimidant.

 

Au final, le but de tout ce cirque c’était juste de pouvoir rentrer dans le Palais pour assister à la Cérémonie de Clôture.

Et dire qu’un peu plus bas, sur scène se trouvait Jude Law… En voyant la photo vous comprendrez aisément pourquoi je suis déçue, car effectivement je ne le voyais pas très bien…

La cérémonie fut d’ailleurs assez rapide je trouve et malheureusement, comme j’étais un peu haut, il a été difficile de vous faire de belles photos, enfin j’ai fait ce que j’ai pu…

J’ai été assez mitigée concernant le palmarès.

Je suis très heureuse du choix de Bong Joon-Ho (réalisateur sud coréen que j’aime beaucoup) pour la Caméra d’Or« Las Acacias », un film que j’avais beaucoup apprécié.

J’étais également heureuse pour le film « Polisse » qui a été un de mes coup de cœur de la compétition officielle et l’émotion de Maïwenn au moment de venir chercher son prix était très palpable.

Pour le reste j’ai été très surprise de la palme d’or (que je n’ai toujours pas vu d’ailleurs) pour « The Tree of Life » qui finalement semblait être une palme assez convenue et peu surprenante puisque c’était le film le plus attendu de la compétition et qui n’a pourtant pas fait l’unanimité de la critique…

Et comme on pouvait s’en douter, Terence Malik, surnommé « le fantôme de la croisette » pendant le festival, vu que personne ne l’a aperçu, n’est même pas venu chercher son prix en personne et a gardé sa part de mystère jusqu’au bout.

Après la projection (que certains ont trouvé un peu longue) de « Les Bien-Aimés » de Christophe Honoré, réalisateur avec lequel je ne suis pas toujours objective car j’ai un petit faible pour ses films et pour son acteur fétiche Louis Garel, j’ai retrouvé le ciel étoilé, et la nuit de Cannes.

Bonne surprise, nos hôtes nous ont ensuite emmenés dîner au Fouquet’s, restaurant de l’hôtel Majestic Barrière. La grande classe !

Je ne vous détaille pas tout le menu, mais en plus du cadre magnifique, sur la terrasse de l’hôtel à côté de la piscine, c’était succulent.

Le petit plus : une grande partie de l’équipe du film Polisse fêtait leur prix à quelques tables de la nôtre… on était donc visiblement à the place to be pour l’after Cérémonie de clôture…

Cannes Fouquet's - DR MelleBonPlanCannes Fouquet's - DR MelleBonPlan

Cannes Fouquet's - DR MelleBonPlanCannes Fouquet's - DR MelleBonPlan

Cannes Fouquet's - DR MelleBonPlanCannes Fouquet's - DR MelleBonPlan

Après cette journée extraordinaire, je suis allée me coucher épuisée, mais heureuse, dans les draps du Martinez, what else?

Le lendemain matin j’ai encore pu profiter de la vie de château avec l’incroyable petit déjeuner du Martinez, un buffet à volonté avec un choix titanesque de choses sucrées et salées. Un régal!

Et puis c’était déjà le moment de prendre le train pour retourner tranquillement à ma petite (mais survoltée) vie parisienne…

J’aimerais terminer cet article en passant une annonce : j’espère bien pouvoir vous emmener de nouveau dans mes bagages l’année prochaine si j’ai la chance de retourner à Cannes pour le 67ème festival !

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 réflexions au sujet de « Ma journée VIP au Festival de Cannes »

    • @Marinouaustralie C’est parce que je n’avais pas eu le temps de tout vous raconter 😉
      En tout cas c’est suite à la soirée Coop que je me suis dit que j’allais publier un article sur cette journée de rêve 😉 donc merci aussi à vous les filles pour votre écoute.

  1. Oui tu y retourneras un jour ! Prépare toi déjà… En tous cas cette année Cannes 2011 fut suivie par beaucoup de personnes de ton entourage… Qui n’ont peut être pas été aussi assidues les deux années suivantes étant donné que leur star favorite n’était pas présente !
    Bisous.

  2. Ping : Univers Ciné, tout le ciné indé en VoD (concours inside) | MADEMOISELLE BON PLAN

  3. Bonjour j ai lue se vous aver ecrie pour le festival de cannes en verritet vous aver ue de la chance et ce que vous aver vecu c’est totalement mon rêve mon c’est de aller au festival de cannes et mon rêve de puis que gamin c’est de travailler au hotel gastronomique comme martinez dans la cuisine 

  4. Ping : Les Bons Plans du Festival de Cannes 2014 | MADEMOISELLE BON PLAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *