Chroniques cannoises N°1 : le festival pour les nuls

Il y a des rêves comme ça qui se réalisent, mais qu’on voudrait bien revivre de nouveau.

C’est exactement ce qui s’est passé pour moi concernant le festival de Cannes. J’ai eu la chance de vivre mon premier festival en 2011 et depuis je ne pensais qu’à une chose, y retourner !

C’est chose faite cette année avec mon retour sur la croisette pour cette 67ème édition du festival international du film.

Je ne suis plus tout à fait une novice et j’ai donc déjà quelques idées sur les bons plans cannois dont je peux profiter, mais je vais tout de même essayer, à la fois de vous faire vivre le festival de l’intérieur et via mon expérience, tout en vous donnant mes bons plans et astuces pour profiter de Cannes au maximum si jamais vous avez, vous aussi, la chance d’y aller un jour !

Bon commençons par le b.a.-ba des bons plans du festival :

  • Le plus difficile pour se rendre au festival de Cannes, le nerf de la guerre c’est le logement soyons clair ! Si vous arrivez à résoudre ce délicat problème (ou que vous avez tellement d’argent que vous ne savez plus quoi en faire), le reste coulera de source avec quelques conseils bien sentis de la part de votre dévouée dénicheuse de bons plans.

De mon côté, j’ai la chance cette année, d’avoir trouvé la solution via le site Troc de Maison et d’échanger ainsi mon appartement parisien avec l’appartement secondaire d’un charmant couple suisse.

  • Au niveau de l’accréditation, je l’avais déjà dit, mais je le répète ici, la plus petite accréditation cannoise, la Cannes Cinéphile, n’est pas impossible à obtenir pour qui est un peu motivé.

Il suffit juste de bien s’y prendre à l’avance (la demande d’accréditation de Cannes Cinéphiles se fait en mars) et d’argumenter correctement en suivant toutes les étapes bien décrites sur le site du Festival.

Bien entendu ce sésame est tout en bas de la pyramide cannoise, mais il reste le seul vraiment accessible pour qui n’est pas journaliste, blogueur ciné, photographe, producteur ou star de cinéma…

De mon point de vue, je peux vous assurer qu’avec un peu de pratique, et un sens aiguisé du « bon plan », on arrive facilement à bien profiter du festival grâce à cette accréditation là.

Elle permet d’accéder aux retransmissions des films en compétition dans les cinémas de périphérie de Cannes, mais elle permet aussi tous les jours d’essayer de récupérer des invitations pour des séances au Palais des festivals, pour Cannes Classique, pour des séances spéciales…

Bref, on ne sait jamais ce qui va tomber, mais des passages réguliers à la tente Cannes Cinéphiles, installée sur la croisette, peuvent aboutir à de belles surprises…

Cette année j’ai même fait beaucoup de séances officielles de la sélection un Certain Regard en prenant la file d’attente réservée aux badges Cannes Cinéphiles à gauche de la salle Debussy et j’ai pu entrer dans quasiment toutes les séances voulues, parfois même avant les journalistes quand il y avait peu de monde…

Le plus 2014 : le lancement d’une file d’attente « dernière minute » à La Licorne, Studio 13 et Alexandre III pour permettre aux cinéphiles non accrédités d’accéder à la programmation Cannes Cinéphiles, dans la mesure des places disponibles bien évidemment et une fois tous les accrédités entrés. Au Raimu, l’entrée se fait dans l’ordre d’arrivée des spectateurs, accrédités ou non.

  • La Nuit des Musées tombe toujours pendant le Festival, c’est donc l’occasion d’aller découvrir gratuitement le magnifique et charmant petit musée de la Castre.

Le petit plus : c’est aussi l’occasion de monter tout en haut de l’ancienne tour du XIème siècle qui surplombe le quartier ancien du Suquet (que je vous incite vivement à visiter, il est vraiment magnifique) et qui se trouve au sein du musée. Tout en haut vous aurez certainement une des plus belles vues sur la ville de Cannes.

  • Si vous habitez à Cannes, vous pouvez également bien profiter du Festival. En effet, la mairie de Cannes réserve, chaque année, 1500 invitations pour les Cannois par tirage au sort (inscription à la mairie de Cannes avec justificatif de domicile). Après le festival, les Cannois ont également droit à une post-projection de la Palme d’or.

Toutes les infos sur le site internet de la Mairie de Cannes.

  • Autre bon plan pour les nons accrédités : les projections gratuites et ouvertes à tous du cinéma de la plage.

Installés sur une chaise longue, les pieds dans le sable, les festivaliers et les Cannois sont invités à venir découvrir tous les soirs, durant le Festival, à 21h30 sur la plage Macé, de nombreuses projections.

  • Je vous conseille aussi d’aller faire un tour à la Fnac de Cannes.

En effet, pendant le festival, elle propose de nombreuses invitations à retirer (quand on est adhérent Fnac), parfois des jeux concours pour gagner des places pour le Grand Journal de Canal+ et pour la montée des marches, ainsi que des rencontres qui s’articulent autour du cinéma.

Plus d’infos sur leur page internet, juste ici.

Pour tous les autres bons plans cannois sans accréditation, je vous conseille de jeter un œil à mon ancien article sur le sujet ou de suivre les prochaines chroniques cannoises que je ne manquerai pas de publier dans les jours qui viennent, notamment sur les spots cannois 2014 à ne pas manquer ! En attendant, je vous laisse j’ai une projection…

Le petit plus à emmener dans sa valise :

Le Géoguide Côte d’Azur (guide Gallimard 14,90 €) est un très bon investissement pour découvrir l’histoire de la région et de la ville de Cannes, avec un petit focus sur l’histoire du festival (c’est toujours sympa d’aborder les endroits que l’on visite d’un point de vue historique, pour moi c’est même indispensable !).

Et puis ça vous occupera intelligemment dans le train ou l’avion pendant votre trajet.

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 réflexions au sujet de « Chroniques cannoises N°1 : le festival pour les nuls »

  1. Bonjour,

    Par hasard, auriez-vous un bon plan pour moi pour obtenir une entrée au MAPIC à Cannes en novembre prochain?

    mERCI

    cOLETTE lAMBERT

    • @Colette Malheureusement je suis à Cannes juste pour le festival et le reste de l’année à Paris, je n’ai donc pas de bon plan pour cet événement, j’en suis désolée…

  2. Ping : Mademoiselle fait son cinéma d’octobre | MADEMOISELLE BON PLAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *