Chroniques cannoises N°2 : les spots du festival

Pour ma 2ème chronique cannoise, je voulais vous faire un petit tour d’horizon des spots 2014 de la croisette que j’ai eu la chance de découvrir.

Parce que même si à Cannes il est essentiellement question de cinéma, personne n’est dupe et tout le monde sait qu’on s’y presse aussi pour ses soirées et pour ses lieux éphémères où l’on trinque à la gloire du 7ème art et pas que…

Voici donc dans le désordre, la petite sélection des lieux où j’ai eu la chance de me rendre durant cette édition 2014 du festival de Cannes. Certains lieux sont accessibles à tous, d’autres sont beaucoup plus fermés et c’est seulement grâce à de bons contacts que j’ai pu y entrer, mais il me faudrait presque un autre article pour vous raconter tout cela…

La petite sélection des posts cannois 2014 de Melle Bon Plan :

Le Silencio Cannes

C’est la 3ème année que le club culturel parisien ultra sélecte installe un « hors-les-murs » chic durant le festival.

Au dernier étage d’un ancien casino réhabilité, on trouve un lieu ouvert en journée, mais aussi en soirée, avec 3 terrasses, un restaurant, un club et qui accueille certaines des soirées les plus courues de la quinzaine.

Par contre je vous préviens tout de suite, on n’y entre pas sans connaître quelqu’un qui connait quelqu’un, qui…

_

Le VIP Room

C’est la boite branchée de Cannes pendant le festival, celle où tout le monde veut rentrer. Si vous n’avez pas de contact pour vous introduire dans le saint des saints des nuits cannoises, une tenue branchée et sexy pour les filles et un peu d’argent pour les hommes (c’est cliché, mais c’est la vérité) peuvent aussi très bien fonctionner d’après ce que j’ai cru comprendre…

De mon côté, j’y suis surtout allée par curiosité et puis parce qu’une invitation comme ça, ne se refuse pas. Mais franchement ce n’est pas vraiment le genre d’endroit que j’apprécie de fréquenter, après il faut le voir au moins une fois dans sa vie, parce que le show (et le mot est juste) du VIP Room cannois vaut le détour.

Le petit plus : j’ai eu l’immense privilège (parce qu’apparemment réservé à très peu de monde) d’être même invitée dans la loge très privé Louis XIII, de la famille Rémy Martin (marque de Cognac partenaire du Silencio et du VIP Room pour le festival).

_

La Villa Schweppes

Cette année Schweppes a fait fort en s’installant sur le plus grand voilier du monde, un peu en marge du port cannois.

Au programme pas mal de musique, avec de belles affiches comme Kavinsky, Sébastien Tellier ou encore Booba pour ceux qui aiment. Bref, une belle programmation, sauf que pour mettre le pied sur ce bateau en soirée, il valait mieux être extrêmement patient ou accepter le fait de passer toute l’après midi en mer pour pouvoir faire partie des élus du soir.

En effet, le désavantage d’un bateau, c’est que le nombre d’invités est vraiment limité et même avec mon beau bracelet de matelot, l’accession au bateau n’a pas été aisée.

Une belle idée donc, mais qui a du au final frustrer une grande partie des invités qui n’ont jamais pu profiter des soirées Schweppes…

J’ai quand même eu la chance d’aller y faire un petit tour en journée et de vous ramener quelques photos du bateau.

_

La Boulangerie Bleue par Grey Goose

Le bar de la marque de vodka française a détourné le décor d’une boulangerie (avec la complicité de Gontran Cherrier) pour proposer de déguster ses délicieux cocktails (créations exclusives du mixologue Claudio Bedini), accompagnés de petits pains artisanaux.

_

La plage Magnum

Bon, on l’avoue aisément, manger une glace Magnum posée au bord de la mer, il y a des moments plus difficiles dans la vie…

Magnum a donc installé comme tous les ans, sa plage privée sur la croisette, pour le festival de Cannes. Au programme une machine pour faire des photos rigolotes (dont certaines mémorables de Mélanie et moi), une autre pour imprimer ses photos Instagram et enfin un corner pour déguster une glace personnalisable Magnum en édition limitée.

Je tiens également à préciser que c’est aussi sur cette plage que j’ai eu l’occasion de faire ma soirée la plus fun du festival lors des 35 ans de Metropolitan FilmExport.

Les Dj de la soirée ont eu la bonne idée de nous faire danser toute la nuit sur des musiques de films et, se déhancher avec fougue sur Flashdance à 1h du matin à Cannes, ça n’a pas de prix !

_

La plage Nespresso

Autre marque, même concept, un endroit très sympa pour aller boire un café de qualité en regardant l’immensité bleue.

Nespresso est également partenaire de la Semaine de la Critique et remet un prix à la fin de la quinzaine cannoise.

Le bon plan : les membres du club Nespresso, peuvent récupérer une invitation pour déguster un Grand Cru de leur choix (ainsi que la personne qui vous accompagne), à la boutique de Nespresso à Cannes (21 rue des Belges, 06400 CANNES ; ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h).

_

Le Pain Quotidien

L’enseigne belge a ouvert pour le début du 67ème festival du film, un nouveau restaurant à Cannes, sur la Croisette, juste en face des célèbres Marches, pour le plus grand plaisir des festivaliers.

Alain Coumont, le fondateur du Pain Quotidien que j’ai eu la chance de rencontrer, était même présent pour l’occasion aux fourneaux du 14 au 17 mai.

Le Pain Quotidien à Cannes reprend les codes qui font son succès depuis 25 ans : la grande table d’hôtes en bois recyclé, le pain, bio et pétri à la main, les pots de confitures, les tartes, des gâteaux et des salades, des quiches, des soupes, des jus, des menus végétariens et végétaliens ou encore sans gluten… le tout avec des produits de saison et de producteurs locaux.

A l’occasion du lancement, et pendant la durée du festival, Le Pain Quotidien adapte sa carte et propose même un scénario sur mesure avec des recettes spéciales.

Un apéro musical tous les jours de 18h à 21h, est également au programme du festival du Pain Quotidien.

_

L’Hotel Gray d’Albion

L’Hôtel Gray d’Albion de Cannes, actuellement propriété de Lucien Barrière Hôtels & Casinos, est un des 4 étoiles de la ville et c’est surtout le doyen des hôtels de la Croisette.

Un des aspects de l’hôtel qui m’a le plus interpellé, ce sont les efforts investis par l’établissement dans le développement durable, l’hôtel est d’ailleurs titulaire du premier label international pour l’hébergement écologique.

Dans cette optique, 4 ruches ont été installées sur le toit de l’hôtel (comme au Hyatt Madeleine à Paris dont je vous parlerai très prochainement), dans un esprit éco-responsable. Le miel produit est évidemment servi au petit-déjeuner et utilisé pour la confection des desserts.

Durant ma petite visite, j’ai également eu la chance de découvrir la suite panoramique, tout en haut de l’hôtel, avec une vue magnifique sur la ville.

Moi personnellement, je serais bien restée dans la suite pour la durée du festival, mais bon…

Le 38, le restaurant de l’hôtel, que je n’ai pas eu l’occasion de tester, avait l’air très sympa, particulièrement la terrasse, qui m’a donné envie de me poser, juste pour prendre un petit déjeuner au soleil.

_

Le Martinez

C’est le palace des stars, tous les jours, des centaines de badauds agglutinés attendent impatiemment de voir une star sortir de l’hôtel, et puis au final, il ne voit souvent pas grand chose d’intéressant…

Bien sûr quand on rentre au Martinez (ce qui est tout à fait possible quand on a un badge/accréditation du festival), on inspecte chaque couloir pour voir s’il n’y a pas quelques stars qui traînent, mais souvent on ne voit personne.

Le must du must (et je l’ai déjà fait), c’est de profiter de la piscine du Martinez si le temps s’y prête.

Cette année je suis également allée dans le palace pour découvrir le showroom Swarovski, installé dans une des suites de l’hôtel, avec une magnifique vue sur la croisette. De nombreuses marques ont d’ailleurs leur vitrine durant le festival pour présenter leurs nouveautés.

_

Les Marches

Et puis évidemment, qui dit Cannes dit montée des marches et s’il est un spot cannois qu’il ne faut pas louper, c’est bien le red carpet du Palais des Festivals.

C’est l’endroit parfait pour voir les stars (c’est là où j’en ai vu le plus de mon côté cette année : Marion Cotillard, Catherine Deneuve, Guillaume Canet, Viggo Mortensen, Sophia Coppola, Benjamin Biolay, Monica Bellucci, Jane Campion,…) et c’est aussi l’endroit où il faut être vu.

Je les remonte d’ailleurs dès ce soir, puisque j’ai la chance d’avoir une invitation pour la cérémonie de clôture, moment important du festival puisque j’aurais l’opportunité de découvrir le palmarès en direct et de vous faire certainement un petit live tweet.

Le festival touche donc bientôt à sa fin et j’ai encore cette impression, même si j’ai fait beaucoup de choses lors de cette édition 2014, que j’aurais encore tant à découvrir dans cette belle célébration du 7ème art. Rendez-vous donc peut être l’année prochaine?…

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 réflexions au sujet de « Chroniques cannoises N°2 : les spots du festival »

  1. Ping : FRAME, la Brasserie Californienne rive gauche | MADEMOISELLE BON PLAN

  2. Ping : Les restaurants de l'hôtel Hyatt Paris Madeleine | MADEMOISELLE BON PLAN

    • @ceciliairlines Chaque année cannoise est différente et pour cette 2016 je ne sais pas encore, mais si je me rends au festival, je ne manquerai d’écrire des articles à ce sujet. Ce que je peux vous conseiller c’est d’essayer d’obtenir des invitations en faisant des rencontres pendant le festival, les gens sont vouvent seul en ayant des invitations pour 2 personnes 😉
      Bon festival.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *