Itinéraire France de l’Avenue Verte London Paris

Je vais finir par devenir spécialiste des voyages découvertes à vélo je crois! L’année dernière je vous avais proposé de parcourir la Normandie à vélo et cette année c’est l’Avenue Verte London-Paris que j’ai faite (en partie seulement) durant 5 jours en mai dernier.

Pour ce périple j’étais accompagnée du photographe préféré, mais aussi d’un super team de blogueurs : Culturez-Vous, Les Baroudeurs, Le blog de Sarah, La boucle voyageuse et Un pied dans les nuages.

L’Avenue Verte London Paris est un itinéraire cyclable de 520 km reliant les villes de Paris à Londres en traversant de nombreux territoires en France mais aussi en Angleterre. Bien entendu nous n’avons pas fait tout l’itinéraire en vélo. Déjà nous n’avions pas le temps pour cela en 5 jours et en plus je ne crois pas avoir la condition physique non plus pour le faire…

Il existe 2 itinéraires différents pour la partie française :

  • le premier plus long, passe par les bords de l’Oise (472 km)
  • le deuxième, un peu plus court (406 km) longe la vallée de l’Epte

De notre côté, nous avons découvert quelques tronçons de l’itinéraire long (le premier) passant par les bords de l’Oise.

Je vais donc m’efforcer de vous conseiller quelques idées d’activités et de lieux à visiter le long du parcours, avec évidemment une sélection de bonnes adresses comme à mon habitude !

Au vu de la matière que j’avais sur le sujet j’ai décidé de séparer le sujet en 2 articles :

  • un premier article avec un itinéraire en France
  • un deuxième article à venir avec l’itinéraire en Angleterre

_

Questions logistiques, Avenue Verte Paris Londres

Comme pour mon trip de l’année dernière en Normandie, nous sommes partis avec Hugo de Petite Reine Normandie qui assurait le transport des vélos mais aussi de leurs joyeux passagers d’une étape à l’autre de l’itinéraire. Avec bonne humeur et professionnalisme comme toujours (même sous une pluie battante!).

La location des vélos a été faite via Loc Vélo Normandie et nous avions des VTT très légers (donc pas électriques, mais on ne peut pas tout avoir dans la vie).

Prix de la location par jour : entre 17 € et 39 € selon le type de vélo (et dégressif suivant le nombre de jours, entre 95 € et 220 € pour une semaine)

_

Étape 1 : Ile-de-France, France

Habitant à Paris, nous sommes évidemment partis des abords de la capitale avec quelques étapes en Ile-de-France que je vais vous décrire ci-dessous.

Plaine Commune Grand Paris Seine-Saint-Denis / Visite de la Street Art Avenue à Saint-Denis

La Street Art Avenue s’étend le long du canal Saint Denis entre la Villette et le stade de France, en passant par Aubervilliers, avec de nombreuses œuvres de street artistes (Seth, Tarek Benaoum, Zest, Polar, Telmo Miel…).

Ce parcours est une galerie à ciel ouvert lancée en 2016, qui présente des œuvres d’art urbain, ce qui en fait un lieu précurseur de l’arrivée du street art à Paris. Vous pouvez trouver toutes les infos sur les œuvres et sur les artistes sur le site internet de la Street Art Avenue si cela vous intéresse.

Le Bon Plan : Vous pouvez faire une balade libre et gratuite par vous même de la Street Art Avenue ou réserver une visite guidée à pied ou à vélo comme nous l’avons fait.

_

Hauts-de-Seine / Visiter la Brasserie artisanale Petite Couronne

Cette brasserie artisanale indépendante des Hauts-de-Seine existe depuis novembre 2017. Et on peut visiter son lieu de production qui se trouve à Colombes (se renseigner avant sur les horaires d’ouverture), ce qui est toujours très intéressant si vous aimez les bières artisanales bien évidemment.

Point positif : les déchets de la brasserie sont recyclés en partenariat avec le département des Hauts-de-Seine.

La Brasserie propose des spécialités de bières à fermentation basse : lager (des bières plutôt légères donc). Vous pouvez d’ailleurs faire votre commande sur internet et passer ensuite à la brasserie pour récupérer vos bières !

Brasserie artisanale Petite Couronne

273 Rue Gabriel Péri, 92700 Colombes

_

Les Yvelines

J’aime beaucoup ce département que j’ai beaucoup arpenté d’ailleurs (vous pouvez retrouver tous mes articles sur le sujet juste ici). Comme à chaque étape je vous propose quelques idées de choses à faire et une sélection de bonnes adresses, testées sur place.

Déjeuner sur l’île des Impressionnistes au Restaurant Fournaise

Dans ce lieu historique on est véritablement transporté sur les pas des Impressionnistes. En effet, au XIXème siècle cette guinguette a attiré bon nombre de peintres, mais aussi les foules qui venaient danser « aux alentours de Paris ». Le restaurant retranscrit bien le cadre de l’époque et on a fait un petit saut dans le temps durant notre déjeuner.

Petite anecdote, la terrasse du restaurant donnant sur la Seine est celle qui sert de décor au célèbre tableau « Le déjeuner des canotiers » de Renoir.

Côté assiette on retrouve une cuisine traditionnelle française bien faite avec de bons produits.

Le Bon Plan vélo : vous pouvez arriver au restaurant en vélo en empruntant la Promenade Bleue, une piste cyclable qui passe juste à côté de l’établissement, en traversant notamment le parc départemental Pierre Lagravère.

Restaurant Fournaise

Île des Impressionnistes
3 rue du Bac, 78400 Chatou

Prix : menu du jour en semaine avec entrée + plat + dessert à 38,50 € (42 € le week-end)

_

Saint-Germain-en-Laye / Visite de la ville et du château

Je connais déjà bien la ville et je vous avais d’ailleurs écrit un article sur l’escapade que nous avions fait à Saint-Germain en 2016. Le Château qui abrite le musée d’Archéologie nationale est évidemment un incontournable !

Mon Bon Plan : si vous n’avez pas le temps de visiter le musée, je vous conseille d’entrer dans la cour intérieure (accessible gratuitement) pour admirer la superbe architecture du bâtiment.

Si vous allez faire un tour dans les jardins (accessibles gratuitement également), je vous suggère de vous rendre au bout de la terrasse pour admirer le beau point de vue sur les environs. Et en passant vous trouverez même sur la droite un bunker de la Seconde Guerre Mondiale caché dans une cour d’habitation…

Au bout, vous verrez aussi sur la droite, l’Hôtel Restaurant Le Pavillon Henri IV, installé à l’emplacement du Château Neuf, démantelé à la Révolution. On dit d’ailleurs que c’est ici que naquit Louis XIV. C’est aussi ici qu’auraient été inventées en 1837 la sauce Béarnaise et les pommes de terre soufflées, spécialités du lieu.

Autre petite anecdote rigolote, les vignes replantées en contrebas en 2000, sont entretenues par les villes de Saint-Germain-en-Laye et Le Pecq et produisent, en petite quantité, le Vin des grottes.

Le Bon Plan : Ce vin des Grottes n’est pas vendu mais offert à l’office de tourisme quand on achète un panier garni.

_

Le Val d’Oise

On reste en Ile-de-France mais on change de département avec un passage dans le Val d’Oise (95), qui se situe juste au dessus des Yvelines (78) que nous venons de quitter.

L’Axe Majeur de Cergy

Notre passage à Cergy fut rapide, mais mémorable (on s’est pris une bonne grêle) ! A cause de la météo nous n’avons pas pu faire l’activité Zippy Bike qui était initialement prévue, du coup nous nous sommes baladés entre l’Amphithéâtre et la Base de Loisirs de Cergy-Pontoise. En passant notamment sur la superbe Passerelle rouge vif qui enjambe l’étang pour permettre de rejoindre l’île Astronomique.

Cet ensemble constitue l’Axe Majeur, une oeuvre monumentale conçue par le sculpteur israélien Dani Karavan et réalisée entre les années 80 et les années 2000.

C’est une petite balade que je vous conseille de faire à pied ou à vélo, car la vue est absolument sublime et les perspectives incroyables ! Comme vous vous en doutez, le photographe préféré s’en est donné à coeur joie !

_

Etape à Auvers-sur-Oise

Ce charmant village est situé dans la vallée de l’Oise et dans le parc du Vexin. Il reçoit 250 000 visiteurs par an grâce à l’intérêt des touristes pour la vie de Van Gogh, qui est mort ici en 1890. En effet, beaucoup d’artistes sont venus peindre à Auvers au XIXème siècle, grâce notamment à la présence du Docteur Gachet qui créa une véritable émulation à l’époque.

Comme j’ai déjà fait un article très complet (enfin je l’espère!) sur Auvers-sur-Oise, je vous laisse jeter un œil à ce dernier pour plus d’explications historiques sur Van Gogh notamment. Mais vous trouverez aussi tous les lieux d’intérêts et les sites à visiter dans le village et aux alentours.

Petite nouveauté, nous avons évidemment fait une visite de la ville, mais à vélo évidemment, et je dois dire que c’est particulièrement pratique, notamment pour aller au cimetière (où est enterré Vincent Van Gogh et son frère Théo) qui est un peu éloigné du centre ville.

_

Où dormir à Auvers-sur-Oise ? Hôtel des Iris

Ce tout nouvel hôtel 3 étoiles de charme d’un bon standing avec seulement 8 chambres & suites, a ouvert en mars dernier. L’établissement est installé dans une ancienne poste intégralement restaurée.

Pour notre part nous étions dans la grande suite de l’hôtel. Une chambre sublime avec une belle hauteur sous plafond et une magnifique baignoire. Par contre, je recommande cette chambre uniquement pour les couples ayant dépassé un certain niveau d’intimité, car les toilettes ne sont pas isolées de la chambre, elles sont juste cachées derrière un petit renfoncement… romantisme assuré…

Mention spéciale pour le très bon petit déjeuner, préparé avec des produits de qualité ! Et c’est à noter car c’est souvent ce qui pèche dans les hôtels je trouve.

Hôtel des Iris

21 rue du Général de Gaulle 95430 Auvers-sur-Oise

Prix : à partir de 89 € la nuit
Pour info, l'hôtel fait aussi Salon de thé tous les jours de 7h30 à 11h30 et de 14h30 
à 18h

_

Où manger à Auvers-sur-Oise? Restaurant L’Atelier Gourmand

Ce restaurant propose une carte avec des burgers et des crêpes, mais je vous recommanderai surtout cette adresse pour ses burgers puisque ça fait 2 années qu’elle participe à la Coupe de France du Burger by Socopa.

L'atelier Gourmand

11 Rue du Général de Gaulle, 95430 Auvers-sur-Oise
Prix : Menu à 24 € avec entrée + plat + dessert

_

Étape 2 : Hauts-de-France / Oise

L’itinéraire de l’Avenue Verte qui passe par les bords de l’Oise se poursuit dans les Hauts-de-France et notamment dans le département de l’Oise. Pour info, vous retrouverez tous mes articles sur cette région juste ici.

Chantilly

Ce département est aux portes de l’Ile-de-France et Chantilly est, vous le savez, une destination que j’apprécie beaucoup. Aujourd’hui située dans la nouvelle région des Hauts-de-France, cette zone garde une identité picarde encore très marquée comme nous avons pu le constater lors de notre passage sur place.

_

Visiter le Château de Chantilly et les Écuries

Je vous ai déjà fait 2 articles assez complet sur le Château de Chantilly et un 3ème est d’ailleurs aussi en prévision, je vous laisse donc les regarder si vous voulez en savoir plus et avoir des conseils de visites sur place.

Je vous recommande également de vous renseigner sur le spectacle équestre « Nature » aux grandes écuries de Chantilly qui peut être une idée d’activité intéressante.

Les chevaux appartiennent à la Fondation, vivent à l’écurie et ils sont sortis régulièrement. J’ai notamment appris qu’il faut au minimum 3 années de travail pour débourrer un cheval (c’est à dire pour qu’il soit dressé).

Spectacle Nature aux Grandes Écuries

Jusqu'en novembre 2019
Tarifs : 21 € / 17 € réduit

_

Où Manger ? Restaurant Le Vertugadin

Cette très bonne adresse à Chantilly vaut le détour tant pour la qualité de sa cuisine, que pour le tempérament de son patron, Michaël Ejzenbaum, qu’on écouterait pendant des heures parler de la crème Chantilly, dont il est Chevalier de la Confrérie !

A goûter : la terrine de foies de volaille de Picardie ; le boudin noir aux deux pommes ; les tagliatelles à la crème de parmesan ; le feuilleté aux fraises avec la fameuse crème Chantilly…

Après notre repas nous avons même eu  droit à un petit cours et à une démonstration autour de la crème Chantilly. En effet, cette délicieuse préparation est célèbre dans le monde entier et son histoire est liée à Chantilly car on dit que son berceau serait le Hameau et la Laiterie du Prince de Condé (qui résidait au Château de Chantilly). La création de cette dernière remonterait au XVIIIème siècle.

Et depuis le 6 octobre 2019, la Confrérie des Chevaliers fouetteurs de crème Chantilly organise également des cours de crème Chantilly au Domaine de Chantilly.

Restaurant Le Vertugadin

44 Rue du Connétable, 60500 Chantilly

Prix : menu avec entrée + plat + dessert à 32 €
Mon conseil : En terme de boisson, je vous recommande de tester la bière locale Gustave 
qui est très bonne !

_

Étape 3 : la Normandie, France

Je suis presque Normande. En effet, j’ai passé tellement de temps en Normandie (pour mon plus grand bonheur évidemment!) ces 2 dernières années que je me sens un peu comme à la maison quand je passe dans cette belle région si variée et à la gastronomie toujours alléchante. De la même façon j’ai déjà pas mal d’articles sur le blog sur le sujet.

L’Eure et le Vexin Normand

C’est un département que je connais plutôt bien car nous y avions notamment fait un road-trip avec le photographe préféré l’année dernière.

Dans cette région, l’Avenue Verte est aménagée sur l’ancien tracé du chemin de fer. C’est marrant car c’est exactement la même chose au Québec si vous vous souvenez de mon article sur les Laurentides.

Le bon plan vélo : dans la région, il existe un triporteur qui se rend à la rencontre des cyclistes et des randonneurs pour leur donner de l’eau et des renseignements sur les voies vertes du département.

_

Le Château de Gisors

Gisors est la capitale du Vexin Normand et son château est un lieu  très lié à l’histoire de la Normandie. C’était en effet une place stratégique à cause du passage non loin de la rivière de l’Ept qui est une frontière naturelle importante.

Au centre du site du château on trouve une motte castrale ancienne construite en 1097, très bien conservée. Cette forteresse médiévale est d’ailleurs un très bel exemple d’architecture militaire du XIIème siècle.

Au départ, c’était un château anglo-normand, puisque c’est Guillaume le Roux, un des fils de Guillaume le Conquérant, qui l’a fait construire. Par la suite français et anglais ont longtemps rivalisé pour tenir cette place forte.

Aujourd’hui on peut voir sur le site  une succession de plusieurs châteaux, dont la construction s’échelonne du XIème au XVIème siècles.

Il existe aussi dans le village une histoire rocambolesque autour de la recherche d’un trésor des templiers après la seconde guerre mondiale que je vous conseille de vous faire raconter par un des guides du site, au détour d’une visite guidée. Ces dernières sont d’ailleurs vraiment passionnantes !

De plus, les visites guidées permettent aussi de découvrir des parties non accessibles en visite libre, comme le haut de la motte castrale, ou encore les souterrains.

Château de Gisors

Place de Blanmont, 27140 Gisors

Le site est accessible gratuitement / tarif visites guidées 5 € par personne
Visites guidées quotidiennes du lundi au vendredi d’octobre à Mars et 7/7 jours d’avril a septembre

_

La Seine-Maritime, Normandie

On change encore de département avec la Seine-Maritime que j’avais déjà un peu parcouru à vélo l’année dernière. Dans la première partie de notre périple dans ce département, nous étions dans la région très vallonnée qu’on appelle le Pays de Bray.

Pays de Bray / Forges-les-Eaux

Le nom de cette ville vient du fait que les romains ont trouvé du fer dans le sous-sol dès l’antiquité. Jusqu’à XVeme siècle on travaillera le fer à Forges-les-eaux, jusqu’à ce que les minerais commencent à s’épuiser.

Petite anecdote, Anne d’Autriche serait venue ici avec Louis XIII pour tomber enceinte (car on prêtait des vertus aux sources de la ville) et quelques mois après son séjour elle donna naissance à Louis XIV

Ensuite c’est au XIXème siècle que la station thermale de Forges-les-Eaux s’est beaucoup développée. Ce fut ensuite une ville hôpital pendant la 1ère guerre mondiale avec la croix rouge pour les hommes et la croix bleu pour les animaux.

Aujourd’hui la ville n’est plus une station thermale mais le Forges Hôtel où nous avons logé s’est quand même dédié au bien-être et à la balnéothérapie. Si vous séjournez dans cet établissement je vous conseille fortement de profiter de la vue le matin dans la salle du petit-déjeuner mais aussi du Spa le soir pour vous relaxer après une bonne journée de vélo !

Si vous venez ici en cure, vous pourrez profiter des environs pour faire des promenades écologiques et forestières.

_

Pays de Bray / Neufchâtel

Si vous passez dans le coin, je vous recommande fortement de faire un stop gourmand à la Ferme des Fontaines.

En effet, le Neufchâtel est un des plus anciens fromages normands, car sa création remonterait à avant 1035. C’est aussi un des 4 fromages AOP de Normandie dont je vous avais déjà parlé dans mon article justement sur le festival des AOC/AOP de Cambremer.

Pour la fabrication de ce fromage, on utilise du lait de bonne qualité, venant à 60 % de vaches de race normande. Le Neufchâtel fermier produit des fromages qui doivent être faits uniquement avec le lait des vaches d’une ferme. Il existe 6 formes de fromages Neufchâtel dont les 2 cœurs (qui sont les plus connus) et cette forme spécifique est un héritage de la Guerre de Cent Ans.

Il y a une phase d’égouttage et de pressage pour la fabrication du Neufchâtel, puis il faudra attendre entre 10 jours et jusqu’à 1 an pour pouvoir le manger ! Ensuite c’est selon les goûts.

A la Ferme de Neufchâtel, les 95 vaches de l’exploitation sont en pâturage au moins 6 mois dans l’année et produisent 85 tonnes de fromages par an. La ferme vend ensuite ses fromages directement sur place ou au marché de Neufchâtel mais aussi à Rouen et même jusqu’au Havre !

Ferme des Fontaines

427 route de Gaillefontaine GAEC Brianchon 76270 Nesle-Hodeng

Le bon plan : la ferme organise des visites guidées d'une heure sur demande avec dégustations des fromages à la fin !

_

Où manger au Pays de Bray ? / Les Tables de la Gare

Que serait un passage en Normandie sans goûter une bonne galette normande ?… Vous pouvez pour cela vous arrêter les yeux fermés aux Tables de la Gare pour un déjeuner. L’établissement, installé dans une ancienne gare comme son nom l’indique, propose aussi un coin épicerie fine avec une belle sélection de produits locaux.

Je vous conseille de goûter le cidre fermier (2,90 € la bolée) et la bière fermière locale (la Northmaen / 3,50 € la bouteille de 33 cl), qui sont délicieux !

Les Tables de la Gare

Rue de la Gare, 76270 Neufchâtel-en-Bray
Prix des galettes : entre 7 € et 11,90 €

_

Dieppe / La Traversée vers Newhaven

C’est donc à Dieppe que nous sommes allés prendre le Ferry jusqu’en Angleterre. C’était ma première fois dans cette ville portuaire et nous avons donc profité de notre passage rapide pour faire une petite balade sur le port et en bord de mer.

On a également eu la chance d’assister à l’arrivée de l’Hermione dans le port de Dieppe. Ce bateau est la reconstitution de la frégate du marquis de La Fayette. Drôle de coïncidence car on a justement revu l’Hermione en juillet à Rochefort avec le photographe préféré, mais je vous en reparlerai dans un autre article…

La traversée de la Manche dure 4 h et il faut être sur place environ 2 h en avance pour monter dans le Ferry. Autant dire qu’on a presque l’impression d’aller prendre l’avion en terme d’attente…

Cette traversée m’a d’ailleurs rappelé mon voyage scolaire à Londres quand j’étais au collège (ça date !) durant laquelle j’avais été obligée de monter sur le pont pour ne pas être trop malade… Heureusement cette fois-ci tout s’est très bien passé et je n’ai pas eu besoin de cela pour bien supporter le trajet.

C’est donc sur ce Ferry que je termine la partie française de cette aventure sur l’Avenue Verte London Paris et je vous donne rendez-vous dans mon prochain article, qui vous présentera la partie anglaise de notre itinéraire.

_

Merci à l’Avenue Verte London Paris et à Clémence de l’Agence aiRPur pour cette belle aventure, ainsi qu’à tous les territoires par lesquels nous sommes passés !

J’espère qu’avec tout ça je vous aurai donné envie de découvrir l’Avenue Verte London Paris et si vous avez, vous aussi, vos bonnes adresses et vos conseils pour cet itinéraire, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous !

 

Crédits photos : Nicolas Diolez
Photos non libres de droits, autorisation du photographe obligatoire avant toute utilisation

Articles similaires

Semaine Z’Aisne et visite de Laon

Balade en bord de Seine sur les traces des artistes du XIXe

Escapade verte en Thiérache dans l’Aisne