AccueilCulturePetite sélection des expos de l’été

Petite sélection des expos de l’été

par Melle Bon Plan
Publié :Mis à jour :

Nouvelle saison, nouvelles découvertes. Cet été on vous emmène à Paris au Musée de l’ordre de la Libération pour une exposition gratuite sur la Libération. Ensuite nous irons du côté de Porte de Versailles pour les 2 expos phare de cet été : Lascaux à Paris et The Art of The Brick, puis dans le Marais au musée Cognacq-Jay pour l’exposition Thé, café ou chocolat.

Et nous finirons cet article par un petit retour à Nantes pour découvrir 2 expositions encore une fois, l’une au Château des Ducs de Bretagne et l’autre à la Chapelle de l’Oratoire.

The Art of the brick

_

Les compagnons de la Libération à l’honneur aux Invalides

(par Melle Bon Plan)

La croix de la Libération © musée de l’ordre de la LibérationCette exposition gratuite « Dans l’honneur et par la victoire. Les unités militaires compagnons de la Libération », présentée à l’Hôtel des Invalides, s’inscrit dans le cadre du 70e anniversaire de la Libération, dans le prolongement de l’exposition Churchill – de Gaulle, présentée au musée de l’Armée.

L’exposition revient sur chacune des 18 unités militaires compagnons distinguées par l’ordre de la Libération, insigne créée le 16 novembre 1940 par De Gaulle pour récompenser les plus méritants parmi ceux qui l’ont rejoint après l’appel du 18 juin 1940.

Une place particulière est accordée à la médaille de la Résistance, seconde décoration créée pendant la guerre par le général de Gaulle, ainsi qu’au Bureau central de renseignements et d’action, dont les membres ont été les plus récompensés.

Le groupe Lorraine à son arrivée sur le terrain de Vitry-en-Artois en novembre 1944 © musée de l’ordre de la Libération

Musée de l’Armée – Musée de l’ordre de la Libération
Hôtel des Invalides, 129 rue de Grenelle, 75007 Paris
Exposition en accès libre et gratuit sur les piliers de la cour d’honneur
du 27 juillet au 4 octobre 2015
Ouvert tous les jours de 10h à18h, 19h en juillet et août

_

The Art of the Brick, l’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya

(par Eloha)

The Art of the brickQue faire un dimanche, à Paris, avec deux pré-adolescents en plein forme? L’exposition « Art of the brick » bien sûr.

Bon, si vous n’avez pas de pré-ado, allez-y quand même. C’est une exposition vraiment pour tout public. Les adultes retrouvent leur âme d’enfant et s’émerveillent autant que les petits devant ces prouesses. C’est bluffant !

Vous êtes obligés de vous approcher de certaines œuvres pour voir que ce sont bien des légos qui ont été assemblés. Vous verrez des reproductions de tableaux célèbres, de sculptures, mais je n’en dis pas plus pour que vous ayez le plaisir de la découverte et de jouer à : « qu’est-ce qui est représenté ? de quel artiste est-ce? ».

The Art of the brick

N’attendez pas trop pour y aller car elle se termine le 30 août. Vous passerez un très bon moment et, à la sortie, vous aurez droit à une aire de jeux pour tous les âges. En bref c’est une exposition ludique, poétique vraiment passionnante. Bonne visite et amusez-vous bien !

The Art of the brick

Tarifs : adulte 16,50 € / enfant (4 à 12 ans) 13,50 € / tarif unique à 13,50 € les vendredis / gratuit pour les – de 4 ans

The Art of the Brick
du 14 mai 2015 au 30 août 2015
ouvert tous les jours de 10h à 19h / dernières entrées à 18h
Paris Expo, Porte de Versailles, Pavillon 8/A 1 Place de la Porte de Versailles 75015 Paris

_

Lascaux à Paris

(par Eloha)

Lascaux à Paris affiche expoQue diriez-vous d’aller voir ce que faisaient nos ancêtres ? Et lorsque je vous parle de « nos ancêtres », je pense à l’exposition « Lascaux » au parc des expositions à Paris et à l’homme dit de « Cro-magnon » d’il y a 20 000 ans. Vous allez être dépaysé pendant… 5 bonnes minutes !

L’exposition en elle-même est vraiment très complète. Vous saurez tout sur la découverte de la grotte en 1940, sur sa morphologie (il y a même un film en 3D), sur les représentations animales sur les parois et leurs différentes datations, sur les outils utilisés, sur la vie de ces Hommes.

Petit bémol cependant : nos audioguides ne fonctionnaient pas correctement (alors qu’ils sont indispensables à la visite), l’exposition est assez longue (comptez une bonne heure et demi si vous voulez tout voir et lire) alors que la visite de la reproduction de la grotte en elle-même (ce que l’on attendait le plus avec impatience) est… toute petite bien que la grotte soit gigantesque !

Lascaux à Paris expo

Franchement, si vous aimez l’archéologie foncez. L’exposition est très ludique et assez complète. Mais je ne suis pas persuadée qu’elle soit vraiment grand public : les enfants (petits comme ados) que nous avons croisés ont fait l’exposition au pas de course et ne semblaient intéressés que par la reproduction de la grotte en elle-même et, éventuellement, aux mannequins des hommes et femmes Cro-Magnon. Dommage !

Le point positif c’est que vous n’aurez qu’une envie : allez voir la reproduction in situ de Lascaux II à Montignac.

Lascaux à Paris expo

Tarifs : adulte 15,90 € / enfant (5 à 12 ans) 12,90 € / tarif unique à 12,90 € les lundis / gratuit pour les – de 5 ans

Lascaux à Paris
du 20 mai 2015 au 30 août 2015
ouvert tous les jours de 10h à 19h / dernières entrées à 18h
Paris Expo, Porte de Versailles, Pavillon 8/B 1 Place de la Porte de Versailles 75015 Paris

_

Thé, café ou chocolat ? L’essor des boissons exotiques au XVIIIe siècle

(par Camille)

Lorsque vous attendez devant la machine à café le lundi matin, humant avec impatience l’odeur du café qui déjà vous éveille un peu plus, vous avez l’impression que ce délicieux nectar, au même titre que le thé ou le chocolat, a toujours été là, qu’il fait partie de vos habitudes et que vous ne pourriez pas vous en passer.

Or ce n’est pas le cas, et lorsqu’il est introduit en Europe au 17e siècle, c’est un produit exotique, extrêmement cher et réservé à l’élite. L’exposition « Thé, café ou chocolat » retrace le chemin de ces boissons venues d’Orient qui ont petit à petit transformé la société du 18e, ayant des impacts que l’on peut voir encore aujourd’hui. Ces produits exotiques ont en effet fait naître de nouveaux moments de consommation et de sociabilité (le petit déjeuner, le goûter, le thé), mais aussi des lieux (les Cafés), et du matériel de service.

Musée Cognacq Jay (c) Pierre Antoine

Musée Cognacq Jay (c) Pierre AntoineMusée Cognacq Jay (c) Pierre Antoine

Organisée autour de trois axes – « Vertus et dangers des boissons exotiques », « Cercles de consommation» et « Nouveaux services » –, cette exposition propose une nouvelle lecture de ces breuvages entrés dans les rituels du quotidien, en présentant des œuvres de nombreux artistes emblématiques du XVIIIe siècle comme Boucher ou Chardin mais aussi plus de 120 objets parfois très commun mais qui à l’époque étaient de véritables inventions : tasses, litrons, trembleuses, théières à pâtes, cafetières-verseuses ou gobelets-cornets à deux anses…

  • « Vertus et dangers des boissons exotiques » :

Vous découvrirez que le café, le thé et le chocolat étaient à l’époque sujets de grandes controverses et débat au sein des élites. Certains les percevant comme des drogues orientales, d’autres leur attribuant des vertus thérapeutiques. Finalement la thèse médicale gagne et ces boissons se répandent jusqu’à atterrir dans les livres de cuisine, en plein essor à l’époque.

Cabaret á décor bleu et rose - Manufacture de Meissen - Sèvres Cité de la Céramique Photo -® RMN-Grand Palais Martine Beck-CoppolaMME LA MARQUISE DE MONTESSON, MME LA MARQUISE DU CREST ET MME LA COMTESSE DE DAMAS PRENANT LE THE DANS UN JARDIN

  • « Cercles de consommation»

D’aucuns diront que les idées des Lumières sont nées dans les maisons de cafés, que Diderot appelait « manufactures de l’esprit, tant bonnes que mauvaises». Les rencontres entre proches dans les salons constituent autant d’occasions pour la consommation du chocolat et du thé, mais plus particulièrement du café, boisson stimulante très prisée des philosophes, des politiques révolutionnaires et du peuple.

Musée Jacquemart-André Chaalis La tasse de chocolat Jean-Baptiste Charpentier

Musée Cognacq Jay (c) Pierre AntoineTasse litron et soucoupe

  • « Nouveaux services »

La consommation de ces boissons chaudes connaît en France un développement qui va de pair avec celui des manufactures de porcelaine, façonnant peu à peu l’art de vivre du 18e siècle. Apparaissent en effet des nouveaux usages de table et instruments de préparation et de consommation spécifiques à la prise de ces boissons. Ils sont les témoins directs des changements de modes et de goûts.

Musée le Secq des Tournelles Moulin á café Martin AisnezTasse litron et soucoupe

MODELE D'UNE THEIERE EN PATE DURE DE SEVRES ; DESSIN DE CHARLES-ETIENNE LEGUAY NE A SEVRES EN 1762 ; MINIATURES ENFANTS CHINOIS

Musée Cognacq-Jay
8, rue Elzévir – 75003 Paris
Jusqu’au 27 septembre : 10h à 18h du mardi au dimanche (fermeture des caisses à 17h15). Fermeture le lundi et les jours fériés
Plein tarif : 7€
Application gratuite dédiée à l’exposition disponible sur Playstore et AppleStore

_

2 expositions à Nantes : Flamands & Hollandais / Charles de La Fosse

(par Cathy)

Il y a longtemps que je voulais me programmer des week-ends en province. Oui mais, le logement, la restauration, le transport aller/retour, cela a un coût. Et au lieu d’y réfléchir sérieusement et intelligemment, j’ai laissé tomber.

Jusqu’au jour où MademoiselleBonPlan m’a demandé de représenter le blog à Nantes. Non pas pour des spectacles, comme à mon habitude, mais pour deux superbes expositions.

Lorsque j’ai vu que le voyage était un aller/retour dans la journée, je me suis promis de me faire au moins une fois par mois, une belle balade provinciale à trois heures de la capitale. Le bon plan est de réserver suffisamment à l’avance le TGV pour avoir son transport à moindre coût. Mais pour l’heure partons pour Nantes …..

Voyage à Nantes

Et me voila arrivée en Loire-Atlantique pour une journée culturelle et néanmoins conviviale. Les deux expositions dont je vais vous parler, se terminent fin août pour l’une, et mi-septembre pour l’autre.

  • Flamands & Hollandais

Fermé au public pour cause de travaux, cet été le Musée des beaux-arts de Nantes s’invite au Château des ducs de Bretagne pour présenter des oeuvres d’art du Siècle d’Or. Plus précisément, soixante-cinq peintures des plus grands artistes peintres Flamands et Hollandais du XVIe au XVIIIe. Comme Brueghel, Rubenssans oublier les élèves de Rembrandtcomme Govert Flinck ou Jürgen Ovens.

Le parcours de l’exposition se compose en plusieurs phases permettant aux visiteurs de découvrir les nouveaux styles des peintres du Nord. Comme les portraits, les paysages et les natures mortes entre autres. Il faut savoir que tous ces nouveaux genres sont réalisés à la peinture à l’huile. Du reste celle-ci est née en même temps que la peinturenéerlandaise au XVe.

Rembrandt

Voyage à Nantes

Matthias Stom

Voyage à Nantes

Pour les plus littéraires d’entre nous, le portrait flamand le plus célèbre de FrançoisIIPourbusLa belle flamande, ne laissa pas indifférent les écrivains Stendhal et Flaubert. Le premier visita le musée de Nantes en 1837 et le deuxième, dix ans après. Dans son roman Mémoires d’un touriste, Stendhal décrit un parfait commentaire de ce tableau.

Voyage à Nantes

Cette exposition très enrichissante peut se faire en famille avec des enfants à partir de 6 ans. Un livret avec des jeux vous sera proposé à l’accueil.

Voyage à NantesVoyage à NantesVoyage à Nantes

Château des Ducs de Bretagne
4, place Marc Elder 44000 Nantes
jusqu’au 30 août 2015
ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h00 à 18h00
tarifs : 8 € / 5 € pour les 18-25 ans et une heure avant la fermeture

Le bon plan : gratuit pour les moins de 18 ans, demandeurs d’emploi, porteurs de la Carte Blanche, bénéficiaires du RSA, personnes handicapées et leur accompagnant.

_

  • Les Amours des dieux, Charles de La Fosse

Maintenant nous allons du côté de la chapelle de l’Oratoire voir notre deuxième exposition Charles de la Fosse, les amours des dieux. Celle-ci est réalisée en partenariat avec le château de Versailles, qui durant 3 mois présenta au public Versaillais la carrière du grand décorateur et néanmoins excellent dessinateur qu’était Charles de La Fosse.

Voyage à Nantes

Pour ma part, c’est grâce à cette exposition que j’ai découvert l’artiste qui participait à toutes les commandes royales sous le règne de Louis XIV. C’est avec la rencontre de son maître Charles Le Brun, que La Fosse exécute ses premiers tableaux. Il se révèle comme le plus grand peintre coloriste de sa génération.

Ayant appris la peinture à fresques durant son voyage en Italie, c’est à son retour en France, qu’il fut chargé des chantiers du château des Tuileries et celui de Versailles. L’exposition met en avant sa carrière au service du roi. Les oeuvres de cet artiste sont principalement les plafonds des salons royaux et les voûtes des chapelles.

Voyage à Nantes

voyage à Nantes

Voyage à Nantes

Charles de la Fosse a aussi beaucoup dessiné. Grand admirateur de Rubens, il adopta sa technique. A savoir, la technique des trois crayons : pierre noire pour définir les traits du visage, sanguine pour apporter de la vie à la chair et la craie blanche pour intensifier les effets de lumière.

Charles de la Fosse vécut jusqu’à 80 ans (très âgé pour l’époque) et travailla jusqu’à la fin de sa vie. Il décéda en 1716.

Chapelle de l’Oratoire
place de l’Oratoire 44000 Nantes
jusqu’au 30 août : ouvert tous les jours de 10h00 à 19h00
du 31 août au 20 septembre : ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00 sauf le mardi
nocturne le jeudi jusqu’à 20h00
tarifs : 5 € / 3 €

Le bon plan : entrée libre le 1er dimanche du mois et le jeudi en nocturne à partir de 18h00, pour les jeunes de moins de 18 ans, les demandeurs d’emploi, pour les groupes scolaires

_

article écrit par Cathy, Eloha, Camille et Melle Bon Plan

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.