Accueil Gastronomie Le Beaumarchais, bistrot contemporain de la Bastille

Le Beaumarchais, bistrot contemporain de la Bastille

par Melle Bon Plan

Le Beaumarchais est un Bistrot contemporain qui vient d’ouvrir à côté de l’agitation tournoyante de la place de la Bastille et que j’ai eu la chance d’être invitée à découvrir très récemment. Ce qui est une très bonne chose, car les bonnes adresses de restaurants manquent un peu dans le quartier…

L’établissement, installé dans les anciens garages à carrosses et calèches de l’Hôtel de Sagonne est baigné de lumière par de grandes verrières qui prodiguent modernité et convivialité à l’ensemble.

Tous les matériaux sont bruts et authentiques, bois, pierre décoffrée, métal industriel, marbre de Carrare et le plafond est constellé de luminaires industriels. Tout cela donne à l’ensemble un savant mélange d’atmosphères new–yorkaises et d’Europe du nord (par certains côtés, cela m’a rappelé un peu Amsterdam).

Un peu d’Histoire :

De mon côté, j’apprécie vraiment de manger dans des murs chargés d’histoire et du coup j’aime bien connaître la destinée de ces vieilles pierres. En effet, l’hôtel de Sagonne est un ancien hôtel parisien, oeuvre de jeunesse de Jules Hardouin-­Mansart, architecte oh combien réputé, construit entre 1667 et 1670.

Devenu premier architecte du roi et bientôt anobli comte de Sagonne, Jules Hardouin-­Mansart aménage fastueusement son hôtel à partir de 1686 pour y habiter et engage Michel Corneille le Jeune et son frère Jean-­Baptiste Corneille ainsi que Charles de Lafosse pour la décoration inté­rieure, assistés par le sculpteur Martin Desjardins.

Plus tard propriété de Ninon de Lenclos qui y tenait salon, l’hôtel particulier avec son jardin fait d’ailleurs l’objet d’une inscription aux monu­ments historiques depuis 1943.

Le plus du lieu est sa structure originale, divisée en plusieurs espaces et atmosphères qui s’adaptent à l’envie du moment :

  • « L’Atelier », en référence à la fonction originelle des lieux, avec une belle hauteur sous plafond majestueuse.
  • « L’Îlot – bar », un vaste espace cathédrale articulé autour du bar, lieu de vie et d’échanges, qui évoque les cantines new-­yorkaises et les grands bars des docks d’Amsterdam ou d’Anvers.
  • « La Cabane », située au demi-­niveau inférieur, espace d’inspiration végétale, presque cachée, aux alcôves propices aux rendez-­vous plus intimistes.
  • au1er étage, la mezzanine et les splendides « Appartements de Ninon» (en hommage à Ninon de Lenclos qui fut propriétaire des lieux).
  • La terrasse qui se déploie sur l’intégralité de la façade, en plein soleil ou sous les grands stores noirs les jours de beau temps.

En ce qui concerne l’assiette (dont la présentation est toujours soignée), on trouve une cuisine de bistrot, raffinée et inventive proposée par le chef Yann Devarieux.

Ce jeune chef, qui travaille avec Cédrik et Alexandre (les maîtres des lieux) depuis de nombreuses années, est un véritable passionné de cuisine et on sent tout l’amour qu’il met dans l’élaboration de sa carte et qui donne véritablement l’âme gourmande du Beaumarchais.

La carte propose des produits frais, des plats du jour selon le marché et les saisons, ainsi qu’une carte bistrot. Mention spéciale pour le Risotto aux Truffes, le risotto étant vraiment un de mes plats préférés et pourtant il est souvent très difficile d’en déguster de bons en dehors de l’Italie.

Les notes sucrées sont elles aussi à découvrir, notamment avec le succulent cheesecake au citron.

Au niveau de la carte des vins, elle est particulièrement adaptée aux mets proposés (n’hésitez pas à demander un peu d’aide pour marier au mieux votre vin avec vos plats) et en plus, elle s’adapte à tous types de budgets.

Bref, un lieu avec un très beau cadre, où l’on mange bien, donc forcément une très bonne adresse que je vous recommande si vous êtes dans le quartier.

Le plus : le restaurant est ouvert 7j/ 7 et à toutes heures,

Le bon plan : le midi en semaine (du lundi au samedi) menu inspiration et du marché à 15,50€ (avec entrée & plat, ou plat & dessert), une formule que je vous recommande car le rapport qualité/prix est imbattable !

Autre bon plan, les Heures de Folies de 18h à 20h avec des boissons à des prix sympathiques comme les cocktails à 7 €…

Prix : le soir comptez entre 15 et 28 € pour un plat et entre 7 et 9 € pour un dessert.

Le Beaumarchais
21 bd Beaumarchais – 75004 Paris

Crédits photos : Mademoiselle Bon Plan

7 commentaires

BOUSSION Catherine 14 décembre 2014 - 12 h 59 min

J’ai eu la chance de déjeuner dans ce restaurant et de rencontrer aussi le chef, passionnée de cuisine.
Le lieu est raffiné et très soigné. La cuisine y est excellente, et l’accueil très sympathique.
Etablissement à recommandé.
 

Reply
BOUSSION Catherine 14 décembre 2014 - 13 h 00 min

Rectification du post précédent :  Passionné (désolée pour la faute d’orthographe)

Reply
Lili 14 décembre 2014 - 17 h 04 min

Prometteur ! 🙂

Reply
Amandine V 14 décembre 2014 - 19 h 19 min

Je dois être un peu maso pour visiter le blog à l’heure du diner 😉

Reply
MelleBonPlan 14 décembre 2014 - 20 h 10 min

@Amandine V effectivement, c’est le piège :p

Reply
amadis de Gaule 9 janvier 2019 - 14 h 21 min

Le restaurant actuel n’a t’il pas succédé à un autre restaurant nommé « L’enclos de Ninon » ??
il y a un « Enclos de Ninon » dans le 6e arrondissement, mais je ne sais pas si c’est le même propriétaire que celui auquel a succédé « Le Beaumarchais ».

Reply
Melle Bon Plan 10 janvier 2019 - 8 h 36 min

@amadis de Gaule Alors là vous me posez un colle… Je ne sais pas du tout… Surtout que j’ai testé ce restaurant en 2014, ça commence à dater :p

Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.