Accueil VoyageEuropeFrance Visiter le Cotentin : bonnes adresses et activités

Visiter le Cotentin : bonnes adresses et activités

par Melle Bon Plan
Publié : Mis à jour :

J’ai beaucoup arpenté la Normandie mais assez peu le Cotentin, cette presqu’île qui s’avance dans la mer et qui est délimitée par trois façades littorales. J’étais donc contente de combler ce manque en septembre de l’année dernière et de pouvoir vous proposer un petit guide pour visiter ce territoire normand situé dans le nord du département de la Manche.

On ne vient pas dans le Cotentin par hasard, la presqu’île n’est pas sur le chemin d’une autre destination mais elle est bien la destination finale des voyageurs qui viennent chercher ici une certaine authenticité loin de l’agitation.

Le Cotentin est divisé en 5 territoires atypiques aux multiples facettes : la Côte des Isles, la Hague, Cherbourg-en-Cotentin, le Val de Saire et le Clos du Cotentin. Ils possèdent également de nombreux attraits : une nature préservée avec de magnifiques paysages côtiers sauvages, une diversité culturelle (musées, maisons d’artistes, monuments historiques), des ports et des villages pittoresques, un passé riche, des produits gourmands savoureux et la proximité de la mer avec quelques belles plages de sables fins.

Sentier des Douaniers Goury
Sentier des Douaniers Goury

Sommaire

Informations pratiques pour un séjour dans le Cotentin

  • Comment venir de Paris ? Avec un train « grande classe » refait tout récemment (au programme 2 prises, 2 usb pour un duo de sièges, un emplacement pour poser son portable, de l’espace… bref le grand luxe pour ce TER Normandie), même en seconde classe. Ce train part de la gare de Paris Saint-Lazare et met environ 3h20 par contre pour relier Cherbourg (car il s’arrête dans pas mal de petites villes sur le trajet) mais au moins, il est direct, pas de changement à faire.
  • Forfait téléphonique : Je vous conseille de faire très attention une fois dans le Cotentin car à certains endroits, à cause de la proximité des îles anglo-normandes au large, avec certains opérateurs on a vite fait de passer sur le réseau anglais et suivant votre forfait ça peut rapidement faire très mal au porte-monnaie. Je vous conseille donc de désactiver vos données en itinérance quand vous serez dans ces coins là, sous peine de mauvaise surprise.

Visiter la ville de Cherbourg-en-Cotentin

Cherbourg-en-Cotentin est une ville portuaire, située au bout de la pointe du Cotentin. Elle possède 5 ports (plaisance, pêche, commerce, militaire et croisière) et c’est ce fut d’ailleurs la seule escale continentale du Titanic en 1912, car il faut se souvenir que Cherbourg était le 2ème port français d’embarquement pour le Nouveau Monde à la fin des années 20. Aujourd’hui la cité est la Préfecture maritime et la sous-préfecture de la Manche.

N’hésitez pas à vous y arrêter pour flâner dans ses rues commerçantes, pour visiter ses musées ou encore pour profiter de son marché le samedi matin (pour info le marché de Cherbourg se tient tous les jeudis et samedis matins). Ce sera l’occasion de faire le plein de produits locaux : huîtres de Saint-Vaast, homard bleu, la teurgoule normande (un riz au lait cuit au feu de bois)…

_

Faire un tour à la Manufacture des Parapluies de Cherbourg

Comment passer à Cherbourg sans aller faire un tour dans l’iconique boutique des célèbres Parapluies de Cherbourg !? Dans cette manufacture on peut découvrir les étapes de fabrication d’un parapluie estampillé de Cherbourg, à travers une présentation filmée. Il est aussi possible de visiter le musée du parapluie ou tout simplement de se rendre dans la boutique pour admirer les produits finis et pourquoi pas pour faire quelques jolies photos avec ces accessoires issus d’un savoir-faire français d’exception (ce qu’on ne s’est pas privé de faire !).

Manufacture des Parapluies de Cherbourg

22 quai Alexandre 3, 50100 Cherbourg-en-Cotentin

Accès libre à la boutique

ouvert du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h

Tarif musée : adulte 5 € / enfant 3 € / visite guidée 8 €

Lien vers le site internet de la manufacture

_

Visiter la Cité de la Mer

La Cité de la Mer, est un pôle touristique unique dédié depuis avril 2012 à l’aventure de l’homme sous la mer et situé dans l’ancienne Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg, un magnifique bâtiment Art déco conçu par l’architecte René Levavasseur. Sa visite permet de découvrir les richesses et la biodiversité des océans, les reliefs sous-marins, les espèces mythiques, l’infiniment petit ou encore les étranges créatures des abysses et elle aide surtout à comprendre l’importance de l’océan dans l’avenir de l’humanité. Je n’ai pas eu le temps d’y aller lors de cette escapade en septembre 2021, mais je m’y était déjà rendue en 2015 (les photos et infos ci-dessous date de cette période, donc tout n’est peut-être pas vraiment d’actualité).

En entrant dans ce patrimoine unique rénové, on peut visiter la Grande Galerie des Engins et des Hommes, une collection exceptionnelle d’engins sous-marins avec notamment une réplique du submersible de James Cameron, qui symbolise le dernier record effectué par l’Homme sous la mer, le réalisateur et océanaute ayant battu en 2012 le record de plongée en solitaire à 10 908 m dans la fosse des Mariannes, preuve s’il en était que c’est le lieu de référence qui rend hommage aux aventuriers des profondeurs.

Sur place, une visite permet de découvrir le plus grand sous-marin visitable au monde Le Redoutable (qui reste la visite préférée du public) et premier sous-marin nucléaire français. On accède également aux aquariums de la Cité de la Mer (60 espèces différentes présentées), dont le plus profond de France (10m de profondeur) : l’Aquarium Abyssal qui reprend la faune de la faille polynésienne. J’avais même eu la chance de faire une visite guidée des coulisses des aquariums lors de mon passage en 2015.

Depuis 2012 on peut également suivre le parcours « Titanic, retour à Cherbourg », avec une scénographie innovante et immersive très réussie, qui permet de revivre en 1ère, 2ème ou 3ème classe, l’escale à Cherbourg, la traversée puis le naufrage à bord du mythique paquebot. En plus, chaque année, La Cité de la Mer propose une exposition temporaire et organise des animations ou des rencontres avec des invités, dont certains océanautes prestigieux.

Cité de la Mer
Gare Maritime Transatlantique 50100 Cherbourg-Octeville

Fermeture annuelle jusqu’au 4 février 2022 inclus

Tarifs : 19 € / 14 € / gratuit pour les enfants de moins de 5 ans

Lien vers le site internet de la Cité de la Mer

_

Déjeuner au restaurant de la Cité de la Mer, Le Quai des Mers

Si vous voulez déjeuner sur place au cours de votre visite de la Cité de la Mer, le lieu possède un restaurant dont la baie vitrée offre une jolie vue sur le port et la rade de Cherbourg.

Restaurant le Quai des Mers

Cité de la Mer Cherbourg

Lien vers le site internet du restaurant

_

Où acheter des produits locaux à Cherbourg ? Les Travailleurs de la Mer

Cette épicerie fine propose plein de délicieux produits du Cotentin et notamment des bières artisanales bio brassées dans le Cotentin selon la méthode traditionnelle de re-fermentation haute, Les Travailleurs de l’Amer (très sympathique jeu de mots d’ailleurs). J’ai acheté quelques bières lors de mon passage et je dois dire qu’elles sont vraiment très bonnes ! Leur brasserie est située à Les Pieux et elle se visite d’ailleurs gratuitement d’après ce que j’ai pu voir (à tester lors d’un prochain passage dans le Cotentin).

Les Travailleurs de la Mer

56 Quai Caligny, 50100 Cherbourg-en-Cotentin

Lien vers le site internet de l’épicerie fine

_

Où trouver un bon pâtissier chocolatier à Cherbourg ? Jean-François Foucher

Elu parmi le top 10 des meilleurs pâtissiers de France, la boutique de Jean-François Foucher est résolument contemporaine et propose des créations qui se renouvellent chaque semaine. On peut également déguster toutes ces gourmandises sur place car la boutique abrite aussi un salon de thé.

Jean-François Foucher Pâtissier Chocolatier

12 rue au Fourdray 50100 Cherbourg-en-Cotentin

Lien vers le site internet du pâtissier chocolatier


A voir / à faire dans le Cotentin

Comme à mon habitude, vous trouverez dans cette partie des idées de choses à voir et à faire (testées et approuvées par notre petit groupe lors de notre séjour) si vous venez dans le Cotentin. Pour découvrir ce territoire je vous conseille quand même d’être véhiculé, car ce sera le plus simple pour vous déplacer. Côté itinéraire en voiture justement, on m’a beaucoup parlé de la route des caps qui va de phare en phare en longeant la mer et qui à l’air magnifique !

Je n’en ai pas reparlé dans cet article, mais si jamais vous souhaitez aussi aborder le Cotentin comme terre de mémoire du débarquement des troupes alliées en juin 1944, j’en avais déjà parlé dans mon article sur la Manche à vélo avec quelques recommandations de lieux à visiter justement.

A voir également : Port Racine, le plus petit port de France. Il doit son nom au capitaine François Médard Racine, corsaire sous l’ère napoléonienne et qui jeta l’ancre à Saint-Germain-des-Vaux en 1813. Il construisit une jetée pour maintenir sa goélette à l’abri des navires ennemis et du mauvais temps. Elle fut finalement engloutie par les eaux mais les marins du coin l’ont reconstruite et c’est aujourd’hui un écrin réservé aux petites embarcations.

Phare de Gatteville
Port racine

_

Visiter le Phare de Gatteville (Val de Saire)

Ce phare, construit entre 1829 et 1834, est situé à environ 40 minutes en voiture de Cherbourg et juste à côté de la commune de Barfleur dont je vous parle juste après, dans le Val de Saire. Son édification a nécessité 11 000 blocs de granit (ce qui équivaut à environ 7400 tonnes). Sa mission est de protéger les embarcations du puissant raz de Barfleur, un courant très fort rendant la navigation particulièrement délicate dans ce coin-là.

C’est le 2ème plus grand phare de France avec ses 75 mètres de hauteur jusqu’à la coupole. Il faut d’ailleurs monter 365 marches (compter environ 5 à 10 min de marche) éclairées par 52 fenêtres, pour en atteindre le sommet. Mais l’effort en vaut la chandelle, car quand on arrive en haut, on a une magnifique vue sur les alentours (le Val de Saire et sur la mer de la Manche), même si cela reste assez venteux (prendre une petite laine quelle que soit la saison).

Phare de Gatteville
Phare de Gatteville

Phare de Gatteville
25c Rte du Phare, 50760 Gatteville-le-Phare

ouvert toute l’année mais les horaires changent en fonction des saisons (fermeture en cas de vent fort ou d’orage)

Tarifs : 3 € adulte / 1 € enfant entre 5 et 12 ans

Lien vers le site internet du phare

_

Balade dans le village de Barfleur (Val de Saire)

Ce village, un petit port de pêche, est classé parmi les plus beaux villages de France et il mérite un petit stop, voir une petite balade dans ses ruelles pour découvrir ses toits de schiste, ses boutiques et l’église Saint-Nicolas. C’est aussi la plus petite commune de la Manche avec ses 60 hectares.

Barfleur

_

Faire du Char à voile sur la plage de Sciotot (La Hague)

Nous n’avons malheureusement pas pu faire de char à voile (comme prévu initialement) lors de notre passage, car il n’y avait pas assez de vent, mais c’est une des activités proposées par le Centre d’Activités Voile et Vent des Pieux. En effet le canton des Pieux est une région riche en activités de pleine nature : char à voile traditionnel, cerf-volant, buggy-kite, blokart inland ou même un jeu type Kolantha, Scio’Land Cap (pour minimum 8 personnes) avec des épreuves et une course d’orientation finale.

L’occasion aussi de profiter de la côte Dorée et de ses plages de sable fin, de ses dunes, typique de cette « côte ouest » du Cotentin. Et la plage de Sciotot est le paradis des surfeurs car elle est particulièrement sculptée par les vents.

Plage de Sciotot

Base de loisirs Les Pieux
19 Rte de Fort, 50340 Les Pieux

Lien vers le site internet de la base de loisirs

_

Balade sur le sentier des Douaniers à Goury (La Hague)

On dit que le Cotentin est une terre de randonnée et sur place on comprend vite pourquoi. En effet, son territoire sauvage et préservé propose un jardin avec vue sur la mer sur une grande partie de son sentier du littoral. Ce dernier le GR 223, mieux connu sous le nom de « sentier des douaniers » ou « chemin du littoral » offre 220 km de sentiers autour du Cotentin avec des panoramas magnifiques. Ces sentiers étaient très surveillés par les douaniers (d’où leurs noms), car ils permettaient de repérer des chemins de contrebande, très empruntés à l’époque par des contrebandiers qui faisaient entrer par ces côtes et de façon illégale, des produits venant d’Angleterre et qui était alors très taxés en France (café, coton, sucre, tabac, tissus, etc.).

De notre côté nous avons fait une petite randonnée dans le territoire de la Hague Goury, La Hague étant considérée comme la partie la plus sauvage du Cotentin. Nous sommes partis du port de Goury pour longer la côte cotentine en bord de falaises avec une vue imprenable sur la mer. Cette balade est relativement accessible à tous et faisable très facilement avec des chaussures adaptées. Le chemin est assez sinueux mais empruntable tout de même sans trop de technique particulière.

Les recommandations avant de partir en randonnée : vérifier la météo et vous pouvez télécharger vos circuits sur ce site internet car le réseau n’est pas toujours accessible sur le littoral.

Sentier des Douaniers Goury
Sentier des Douaniers Goury
Sentier des Douaniers Goury

_

Visiter le Jardin et Château de Vauville (La Hague)

Ce Jardin botanique remarquable et extraordinaire a été commencé en 1948 et il s’étend aujourd’hui, après plusieurs générations de jardiniers passionnés, sur environ 4,5 hectares. Planté à l’origine dans un simple pré à vaches, on peut maintenant y découvrir plus de 1000 espèces de plantes persistantes de l’hémisphère austral. Ce jardin entourne le château de Vauville (typique de l’architecture Nord-Cotentin avec une tour du XIIème siècle et deux ailes du XVIIème siècle) d’une ambiance subtropicale inattendue. Il bénéficie du microclimat de la Hague mais aussi d’écrans végétaux qui ont été plantés là pour lutter contre les vents dominants et pour protéger les plantes les plus délicates.

Inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en 1992, le jardin est également classé Jardin Remarquable depuis 2004. Il se visite au gré d’un parcours fléché assez libre via un petit fascicule qui nous est remis à l’entrée du lieu. Il nécessite évidemment un travail constant et pour l’instant seul un ou deux jardiniers, selon les saisons, s’en occupe, ce qui représente une tâche assez colossale. Aucun engrais ni produits chimiques ne sont utilisés dans le jardin et il y a un mécanisme de récupération d’eau naturelle (eau de pluie) qui arrive des vallées via un système d’écluses.

Les petits plus : un charmant petit salon de thé extérieur se tient à l’entrée du jardin ; le lieu propose aussi une ferme pédagogique pour les enfants avec des biquettes extrêmement mignonnes mais qui ont une fâcheuse tendance à l’évasion dont il faut se méfier (nous avons vécu en grand moment lorsqu’elles ont toutes essayé de se carapater…).

Jardin Botanique de Vauville

14 Route des Fontaines 50440 Vauville La Hague

ouvert au public d’avril à fin septembre tous les après-midis de 14h à 18h (et 19h en juillet et en août) / ouvert en octobre tous les week-ends de 14h à 17h30

Tarifs : 9,50 € adulte / gratuit -18 ans / 13,50 € ferme + jardin / ferme 5 € pour les -18 ans / ferme gratuite pour les – 2 ans

Le bon plan : le jardin propose un parking pour ses visiteurs

Lien vers le site internet du jardin

_

Visiter le jardin en hommage à Jacques Prévert à St-Germain-des-Vaux (La Hague)

Ce jardin, labellisé Jardin remarquable en 2004, est tenu par un passionné Gérard Fusberti, dont les parents étaient justement des proches du poète. Il est situé dans la vallée des moulins, face à Port-Racine. C’est un lieu qui incite à une déambulation sous forme de rêverie poétique car on retrouve dans ce jardin les fleurs et les plantes que Prévert aimait. Des artistes de l’époque lui ont rendu hommage en imaginant des œuvres, qui sont maintenant visibles dans ce jardin.

En effet, Prévert venait régulièrement à Goury et la Hague dans les années 30. En 1971 il avait acheté avec sa femme une maison dans le hameau Leval à Omonville-la-Petite au bout du bout de la presqu’île du Cotentin, près du cimetière où ils reposent aujourd’hui tous les deux avec leur fille unique.

Jardin en Hommage à Jacques Prévert
Jardin en Hommage à Jacques Prévert

Jardin en hommage à Jacques Prévert

Saint Germain des Vaux 50440

Accès pédestre : port Racine / accès voiture face au restaurant « Moulin à vent »

Mon conseil : pensez à prendre de la monnaie car on ne peut pas payer en carte bancaire sur place

Tarifs : 6 € / enfant 2 € / gratuit pour les -18 ans

ouvert tous les jours de 14h à 19h entre Pâques et le 1er octobre

fermé le vendredi (sauf en juillet et en août)


Mes bonnes adresses dans le Cotentin (hébergement et gastronomie)

Comme à mon habitude, vous retrouverez ci-dessous ma sélection de bonnes adresses dans le Cotentin (deux hébergements et plusieurs restaurants) que nous avons eu l’occasion de tester lors de notre séjour avec le photographe préféré. Ces adresses proposent souvent de découvrir des produits locaux et quelques spécialités régionales à goûter si vous venez en Normandie.

Spécialités du Cotentin : le Cidre Cotentin (qui a été classé AOC en 2016 et AOP en 2018), obtenu avec des variétés de pommes locales, 100% pur jus et naturellement pétillant, non pasteurisé ; le homard bleu du Cotentin ; la coquille Saint-Jacques ; le saumon de Cherbourg ; les huîtres de Saint-Vaast-la-Hougue avec leur petit goût de noisette ; le roussin (un mouton à tête noire rustique et originaire de la pointe de la Hague).

plateau fruits de mer Ô P'tit Crabe de Goury

_

Où déguster des huîtres de Saint-Vaast-la-Hougue (Val de Saire) ? Bar à huîtres Lesdos Allaire

Saint-Vaast-la-Hougue est une charmante bourgade de pêcheurs mais aussi un site chargé d’histoire. Partagé entre la pêche et la plaisance, son port propose une grande variété de poissons, de coquillages et de crustacés. Les parcs à huîtres, visibles à marée basse, témoignent de l’intense activité ostréicole de cette cité de marins. C’est aussi depuis Saint-Vaast qu’on peut rejoindre l’île de Tatihou (à pied à marée basse ou alors à bord d’un bateau amphibie) et découvrir ce site qui abrite des vestiges des constructions de Vauban. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps d’y aller cette fois-ci, mais ce sera pour une prochaine fois je l’espère.

Dans cette petite adresse installée au coeur du village de Saint-Vaast-la-Hougue on trouve une partie boutique avec vente d’huîtres mais aussi d’autres produits de la mer ou locaux, ainsi qu’une petite terrasse à l’extérieur pour s’installer et manger ses huîtres au soleil avec un petit verre de vin blanc (la définition du bonheur en somme). Il faut savoir que Saint-Vaast-la-Hougue est le plus ancien bassin ostréicole de Normandie et la renommée de la qualité gustative de ses huîtres n’est plus à faire !

port de Saint-Vaast
plateau d'huîtres de Saint-Vaast

Bar à huîtres de Saint-Vaast, Lesdos Allaire

23 Place Belle-Isle, 50550 Saint-Vaast-la-Hougue

Prix : le plateau de 6 huîtres à partir de 7,75 € / 12 huîtres à partir de 12,65 € / 12 huîtres n°3 + 50 cl de muscadet 19 € / 6 huîtres n°3 + 1 verre de muscadet 10 €

Lien vers le site internet de la Maison Lesdos

_

Où manger au bord de la mer (Val de Saire) ? Restaurant le Goéland 1951

Ce super spot est un endroit particulièrement prisé par les locaux avec une vue incroyable sur la mer, la plage, l’île de Tatihou et on peut même y admirer un beau coucher de soleil en fin de journée. C’est aussi l’endroit idéal pour un apéro les pieds dans l’eau, ou presque. Il s’en dégage une ambiance festive et décontractée très agréable, tout en restant intimiste, car l’adresse est connue principalement des locaux et des habitués du coin.

A goûter : la planche de la mer à partager (18 €) avec les fameuses huîtres de Saint-Vaast car on est juste à côté ; le Fish and Chips du Goéland (14,50 €) ; le burger du Goéland avec une viande bovine d’origine Cotentin (13,50 €) ; les bières locales qui viennent des Pieux Les Travailleurs de l’Amer dont je vous ai déjà parlé dans le paragraphe sur Cherbourg.

Le Goeland 1951
plateau de fruits de mer le Goeland 1951
coucher de soleil au Goeland 1951

Le Goeland 1951
82 Rte du Phare, 50760 Réville

DJ chaque week-end en haute saison

Lien vers la page Facebook du lieu

_

Où boire un verre, manger un bout à Vauville (La Hague) ? La Cabane des Tamarins

Accolé au restaurant les Tamarins, la Cabane propose quelques petites choses à boire et à grignoter dans un esprit « beach bar ». C’est l’adresse parfaite pour un apéro ou alors pour manger une glace ou une crêpe à l’heure du goûter (comme nous l’avons fait). En plus, sa petite terrasse avec une « presque » vue sur la mer est bien agréable pour chiller à n’importe quel moment de la journée.

La Cabane des Tamarins

4 Belle Rive, 50440 La Hague

Lien vers le site internet de La Cabane

_

Où dîner à Auderville (La Hague) ? La Malle aux Epices

Ce restaurant est situé à 5 minutes à pied de l’hôtel du Cap dont je vous parle un peu plus bas, c’est donc un bon endroit pour aller dîner si vous résidez à l’hôtel. Le lieu propose une cuisine du monde inventive et exotique, concoctée par le chef Jérôme Lithard, originaire de la Hague.

La Malle aux Epices
71 Rue de L’Église, 50440 Auderville

Prix : menus découverte avec 2 entrées + 2 plats ou 2 plats + 2 desserts à 23 € / avec 3 entrées + 3 plats à 26 € / avec 2 entrées + 2 plats + 2 desserts à 29 €

Lien vers le site internet du restaurant

_

Où déjeuner à Goury (La Hague) ? O P’tit crabe de Goury

Cette très sympathique adresse est située au début du sentier des douaniers du Phare de Goury (dont je vous ai parlé dans le paragraphe précédent sur « Quoi faire dans le Cotentin? »), juste à côté du port de Goury. Ils ont une sympathique terrasse (blindée pendant la belle saison donc pensez bien à réserver et à préciser que vous voulez être en terrasse) avec une vue agréable sur le port. L’adresse propose une cuisine terre et mer avec principalement des produits locaux. Ce fut encore pour nous l’occasion de faire le plein de produits de la mer et nous nous sommes régalés de crustacés, d’huîtres et de crabes !

A goûter : saumon gravelax (10,50 €) ; assiette marée pour 1 ou 2 pour les amoureux comme moi de produits marins (1 personne 37,50 € / 2 personnes 64 € / marée royale avec un homard en plus à 97 €) ; homard en mode « Lobster Roll » (22,50 €) ; en dessert la tarte normande aux pommes avec crème fraiche (6,50 €) ; en boisson un petit cidre artisanal du Cotentin (10,30 € la bouteille).

plateau fruits de mer Ô P'tit Crabe de Goury
Ô P'tit Crabe de Goury

O P’tit crabe de Goury
1 Rue du Port, Lieu dit Goury, 50440 La Hague

Lien vers la page Facebook du restaurant

_

Où boire/acheter du cidre du Cotentin (La Hague) ? Chez Théo Capelle

Cette cidrerie est une maison familiale qui défend les produits normands et la qualité de ces derniers depuis 1981. Elle produit, en agriculture biologique, chaque année plus de 2000 hectolitres de Cidre, Pommeau et Calvados (mais aussi d’autres alcools et produits à base des pommes de leurs vergers). La cidrerie travaille 15 variétés de pommes différentes sur le domaine, réparties sur 10 hectares de pommiers (ce qui fait environ 6000 pommiers). Elle vend la majorité de sa production en vente directe sur place, donc si vous passez dans le coin, n’hésitez pas à y faire un crochet pour faire le plein de bons produits à base de pommes !

Côté cidre, Théo Capelle propose notamment un cidre 100% Cotentin (dont la typicité est l’amertume), avec l’utilisation de 3 ou 4 variétés de pommes qui sont approuvées dans le cahier des charges de l’AOP Cidre Cotentin. La cidrerie propose même des cidres millésimés dont le goût change grâce au vieillissement. Les cidres de cette maison sont vraiment délicieux et je vous recommande vraiment d’en ramener si vous venez dans le coin.

Autres produits proposés : du cidre de glace avec 3 variétés différentes (j’en raffole depuis mes voyages au Québec) ; du vin de pommes (nouveauté) ; du Calvados ; du Pommeau ; du jus de pomme.

Cidrerie Théo Capelle
1 Le Haut de la Lande, 50340 Sotteville

ouvert du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h

Visites guidées payantes sur réservation au 02 33 04 41 17 : 2,50 € par personne et gratuit pour les enfants (du lundi au samedi à 11h, 15h et 17h) / durée 1h30

Lien vers le site internet de Théo Capelle

_

Où acheter un bon pique-nique (La Hague) ? Un trait de cerise

Ce traiteur installé aux Pieux propose des plats à emporter mais aussi des plateaux repas ce qui peut être bien pratique si vous avez envie d’aller vous faire un petit pique-nique sympathique sur la plage sans avoir rien à préparer. L’adresse propose aussi un espace boulangerie dans leur boutique. Nous sommes allés, pour notre part, profiter de notre pique-nique sur la plage de l’Anse de Sciotot dont je vous ai parlé un peu plus haut.

Un trait de cerise
1 Les Fleuris, 50340 Les Pieux

Lien vers le site internet du traiteur

_

Où dormir en gite et chambre d’hôtes dans le Cotentin (Val de Saire) ? La Laiterie de Tocqueville

Cette jolie chambre d’hôtes (qui propose aussi des gîtes depuis 2012) est installée dans une ancienne laiterie qui a produit du lait entre 1909 et 1978. Cette laiterie, Les Maîtres laitiers en Cotentin, existe d’ailleurs encore aujourd’hui mais elle a déménagé depuis sur un autre site. J’ai vraiment eu un coup de coeur pour cet hébergement atypique et dont les propriétaires actuels ont vraiment essayé de préserver l’ambiance et les volumes de cette ancienne usine quand ils ont rénové le lieu. Si vous passez dans le coin je vous recommande chaudement cet hébergement !

Le petit plus : un super petit-déjeuner très qualitatif avec des produits locaux (les viennoiseries étaient excellentes et mention spéciale pour le jus de pomme local et les produits laitier des Maîtres laitiers en Cotentin évidemment) et le cadre du jardin d’hiver dans la véranda est extrêmement cosy et agréable pour ce genre de moment !

véranda La Laiterie de Tocqueville

Laiterie de Tocqueville
15 rue de la Gare, 50330 Tocqueville

Tarifs des chambres : à partir de 85 € la nuit

Lien vers le site internet de la chambre d’hôtes

_

Où dormir simplement à La Hague ? Hôtel du Cap à Auderville

Cet hôtel 2 étoiles situé non loin de la mer n’a rien d’extraordinaire mais il peut être pratique si vous venez faire de la randonnée dans le coin. Le lieu manque clairement de charme, mais si vous cherchez juste un endroit propre pour dormir et que vous n’êtes pas très exigeant pour le reste, il fera l’affaire.

Hôtel du Cap
63 Rue de L’Église, 50440 La Hague

Tarifs : chambre double à partir de 80 € la nuit

Lien vers le site internet de l’hôtel

_

Merci à l’Office de tourisme du Cotentin et à Pascal de l’agence aiRPur pour ce bel accueil. Et merci également à mes copines de voyage pour leur bonne humeur (n’hésitez pas à aller jeter un œil à leurs articles sur le Cotentin) : Copines de Bons Plans et Poulette Blog !

Mellebonplan banc Barfleur

J’espère qu’avec tout ça je vous aurai donné envie de découvrir le Cotentin et si vous avez, vous aussi, vos bonnes adresses et vos conseils pour cette destination, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !


Retrouvez ci-dessous tous mes articles sur la région Normandie :
⇒ Tous mes articles sur la Normandie

MES ARTICLES SUR LES DÉPARTEMENTS DE NORMANDIE
⇒ L’Orne
⇒ La Seine Maritime
⇒ L’Eure
⇒ Le Calvados
⇒ La Manche


Crédits photos : Nicolas Diolez
Photos non libres de droits, autorisation du photographe obligatoire avant toute utilisation

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.