Accueil VoyageEuropeFranceOccitanieAude Grand week-end à Narbonne et dans ses environs

Grand week-end à Narbonne et dans ses environs

par Melle Bon Plan
Publié : Mis à jour :

Je suis toujours épatée de me rendre compte que même après des années de vadrouilles en France il y a toujours des villes/lieux que je ne connais pas du tout… C’est le cas de Narbonne (situé dans le département de l’Aude en région Occitanie) que je découvrais cette année pour la première fois. L’année dernière j’étais d’ailleurs venue dans les environs pour visiter Béziers pour ceux qui s’en souviennent.

Dans cet article je vous propose un petit city guide pour visiter Narbonne avec une sélection d’idées de visites et de choses/lieux à voir, mais aussi mes bonnes adresses testées et approuvées, comme j’en ai l’habitude. Dans une troisième partie, je vous propose également une sélection de choses à faire et de belles adresses encore une fois, mais dans les environs de la ville cette fois-ci. En effet, Narbonne est entouré d’une trentaine de villages qui sont autant de possibilités d’escapades si vous êtes véhiculé. On retrouve des villages de vignerons, de pêcheurs, de sauniers, des stations balnéaires du XXème siècle, des ports de plaisance… Et puis faire un tour sur le littoral avec ses beaux dégradés de bleu est évidemment une sortie très agréable (je vous en reparle plus bas).

Côté gastronomie vous ne serez pas en reste également et je vous recommande particulièrement de goûter les vins locaux (Corbières, Minervois, Fitou, La Clape…) qui sont excellents ! Ils accompagneront parfaitement les fruits de mer, poissons et fromages que vous pourrez déguster dans la région. Le sel et l’olivier sont aussi d’autres produits locaux qualitatifs que vous trouverez ici.

Cloitre Narbonne
Carte Narbo via

Que voir, que faire à Narbonne ?

Narbonne est une ville d’art et d’histoire et le passé antique de la ville a joué un rôle très important dans son développement car ce fut la capitale de la Narbonnaise sous l’empereur Auguste et un carrefour d’échanges depuis sa création. La cité est aussi un ancien port et son histoire est intiment liée à l’eau. Elle était traversée par l’Aude à l’époque antique et maintenant par le canal de la Robine (classé au patrimoine mondial de l’UNESCO), branche latérale du canal du Midi. La ville s’est donc développée grâce au commerce fluvial et maritime et ceci malgré les aléas : inondations, déplacement du lit de l’Aude, recul de la mer…

Finalement il ne reste, visibles dans Narbonne, que très peu de vestiges archéologiques anciens, car les narbonnais ont beaucoup réemployé les pierres antiques et la cité s’est énormément développée au moyen-âge car ce fut un port de départ pour les croisades.

Ne manquez pas également, en plus des idées de visites que je vous donne ci-dessous, de vous perdre dans le dédale des ruelles de Narbonne qui ne manque pas de charme et vous tomberez peut être à l’angle d’une rue sur un petit marché méditerranéen ou sur une place secrète où vous aurez envie de vous poser. De l’autre côté du Pont des Marchands (un des rares ponts bâtis et habités encore aujourd’hui) vous trouverez par exemple le quartier de Bourg qui renferme les traces de son passé médiéval.

Narbonne
Mademoiselle Bon Plan sur chaise longue Narbonne

Le bon plan : la ville de Narbonne offre un accès gratuit de 1h par jour et par personne au réseau wifi de la ville « Ville de Narbonne » et « Narbonne-Plage wifi ».

Pour plus d’infos sur la ville n’hésitez pas à aller voir le site internet de l’office du tourisme de Narbonne

_

Visiter la cathédrale Saint-Just et Saint-Pasteur

Cette cathédrale de style gothique septentrional fut construite avec les pierres de l’ile de Sainte Lucie, à partir de 1272 et c’est un véritable joyau ! Elle est monumentale tant de l’extérieur que de l’intérieur (son chœur est le plus haut et le plus vaste du Midi de la France) et renferme plusieurs œuvres majeures (comme les tombeaux des archevêques à la clôture du chœur, le retable polychrome, la Vierge du XIVème siècle dans la chapelle axiale, le maître-autel à baldaquin du XVIIème siècle, les grandes orgues…). Ne manquez pas également de faire un tour dans le magnifique cloître gothique aux 21 croisées d’ogives de l’édifice, qui vaut lui aussi le détour !

Eglise Narbonne

Cathédrale Saint-Just et Saint-Pasteur

Accès rue Armand-Gautier ou par le cloître

Accès libre ou visites commentées / pas de visites pendant les offices (messe le vendredi à 10h et le dimanche à 11h)

Ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 17h entre octobre et mai / ouvert tous les jours de 10h à 18h entre juin et septembre

_

Visiter le Palais-Musée des Archevêques

Ce Palais, situé juste à côté de la cathédrale (et relié à cette dernière par le cloître gothique), est le second plus important ensemble monumental archiépiscopal de France après Avignon. Il fut construit tout au long du moyen-âge avec des modifications apportées à plusieurs périodes. Nous n’avons pas eu le temps de visiter le musée qui y est installé, mais je vous encourage juste à rentrer dans la cour d’Honneur qui vaut le coup d’œil ou à admirer sa façade et ses tours (dont le donjon Gilles Aycelin) qui donne sur la place de l’Hôtel-de-Ville. Au centre de cette place, ne manquez pas également les vestiges de la Via Domitia (ancienne route romaine).

A voir également, le passage de l’Ancre, dont le nom évoque les droits perçus par les archevêques sur le littoral et qui sépare le palais Neuf, du palais primitif d’origine romane (Palais vieux) et communique également avec le cloître et la cathédrale.

Narbonne

Palais-Musée des Archevêques

Accès par l’entrée principale, place de l’Hôtel-de-ville de Narbonne

Ouvert de 8h à 19h30

_

Visiter le musée NarboVia

Situé à l’entrée est de la ville et le long du canal de la Robine, le tout nouveau musée Narbo Via (ouvert depuis mai 2020) propose de découvrir les richesses de la cité antique de Narbo Martius, première colonie romaine fondée en Gaule en 118 avant notre ère. Le bâtiment est également très intéressant à découvrir puisqu’il est l’œuvre du cabinet d’architectes Foster + Partners (qui sont aussi les architectes du Viaduc de Millau par exemple).

La visite du musée permet évidemment d’avoir un nouvel éclairage sur l’importance et l’histoire de Narbonne, qui était la capitale de la Gaule Narbonnaise à l’époque gallo-romaine, mais aussi probablement un des plus grands ports de la Méditerranée orientale car on y a retrouvé des amphores provenant de tout l’empire.

Le musée présente une collection de plus de 1 300 pièces dont 760 fragments de monuments funéraires exposés dans une galerie lapidaire prenant la forme d’un immense mur modulable type réserve visitable, qui m’a beaucoup impressionnée. Le parcours d’exposition s’étale sur plus de 2600m2 et permet de découvrir l’ancienne cité romaine sous plusieurs aspects : son organisation sociale, son urbanisme, ses maisons et décors (avec notamment un ensemble exceptionnel de peintures murales provenant de la Domus du Clos de la Lombarde) et sa vie économique et portuaire. Le projet du musée est vraiment d’être un lieu de vie avec une importante programmation culturelle, des jardins accessibles, des événements et spectacles, une librairie-boutique avec des produits locaux, un restaurant (projet à venir), un auditorium privatisable de 200 places, un lieu de recherche (atelier de restauration, salle d’étude et de réserves) et un lieu de production de vin à partir de vignes en agriculture biologique (projet à venir).

Le bon point : les différents dispositifs de médiation numérique sont très bien conçus et on peut notamment redécouvrir la reconstitution de ville antique et de son port.

Façade Narbo via
Narbo via
Fresque Narbo via
Ancre Narbo via

Musée NarboVia
50 avenue de Gruissan
11100 Narbonne

ouvert du mardi au dimanche toute l’année

Tarifs : 8 € adulte / pass 3 sites valable 1 mois 12 € ou 1 an 30 € / gratuit pour les -26 ans / gratuit pour tous et sur les 3 sites les premiers dimanches de chaque mois

Tarif visite guidée en plus de l’entrée : 2 €

Existence d’un Pass 3 sites avec le site-musée archéologique d’Amphoralis à Sallèles-d’Aude et les galeries souterraines de l’Horreum romain à Narbonne

Lien vers le site internet du musée

_

Que faire le soir à Narbonne en été ? Les Nuits Merveilleuses

Cette année, en juillet et en août à la tombée de la nuit, la ville de Narbonne a offert aux visiteurs un parcours son et lumière en 4 étapes autour de la thématique « De l’eau et des rêves » (à la passerelle des barques ; sur le pont des marchands ; sous le passage de l’Ancre ; sur la place de l’Hôtel de ville). L’occasion de découvrir les monuments de la ville dans des mises en scènes féeriques et spectaculaires. Nous avons adoré ce spectacle avec le photographe préféré qui nous en a mis plein les yeux ! Espérons qu’il aura lieu de nouveau les étés à venir.

Les Nuits Merveilleuses

Du 10 juillet au 22 août 2021

tous les soirs / vers 22h15 le 10 juillet, vers 22h le 31 juillet et vers 21h30 le 13 août

gratuit


Mes bonnes adresses à Narbonne

Comme à mon habitude, vous retrouverez ci-dessous ma sélection de bonnes adresses à Narbonne (deux hôtels de charme et plusieurs restaurants) que nous avons eu l’occasion de tester lors de notre séjour avec le photographe préféré. Ces adresses proposent souvent de découvrir des produits locaux et quelques spécialités régionales à goûter si vous venez dans l’Aude.

_

Où faire son shopping gourmand ? Aux Halles de Narbonne

Ces Halles, installées dans le Pavillon de style Baltard construit au début du XXème siècle, regorgent de bons produits et abritent un très beau et vaste marché. A l’intérieur on peut admirer une belle structure métallique et une toiture majestueuse. Dans ce temple du bien vivre et du bien manger à la narbonnaise, vous retrouverez tous les incontournables gourmands de la région (huîtres, miel, huile d’olives, fromages, vins…). Pour notre part, ce fut l’occasion de faire le plein de fromages locaux à ramener à la maison !

Halles de Narbonne

Boulevard du Docteur Ferroul

ouvert tous les jours de 7h à 14h

Lien vers le site internet des Halles de Narbonne

_

Où déjeuner/dîner à Narbonne en terrasse ? Au Guinguet

Ce bistrot de rue est installé à côté du canal de la Robine et de son écluse qu’il surplombe, dans un cadre extrêmement charmant, je dois le dire. Ici pas de salle, mais une cuisine ouverte et mobile et un service en terrasse uniquement donc évidemment très fortement dépendant de la météo (et donc fermé les jours de trop mauvais temps).

A goûter : en entrée carpaccio de courgette du jardin et tartare de tomates (12 €) ; côte de cochon noir et écrasé de pommes de terre (16 €) ; un vin rosé gris blanc bio du Languedoc de Gérard Bertrand (4 € le verre) et aussi une bière artisanale bio de Béziers, Alaryk (4 € les 12cl).

Restaurant Au Guinguet 
Terrasse de l’ancien lavoir, 
Rue Jean Jaurès 11100 Narbonne

Réservation conseillée au 0780975321

Formules du jour : entrée à 12 € / plat du jour à 14 € / dessert du jour à 6 € / entrée du jour + plat du jour ou plat du jour + dessert du jour à 20 € / entrée + plat + dessert (du jour) à 25 €

Lien vers la page Facebook du restaurant

_

Où manger à Narbonne ? Restaurant En Face

Ce petit resto-bistrot idéalement situé en centre ville est une institution à Narbonne et il propose une cuisine de terroir dans une ambiance très conviviale. Pour les beaux jours, la terrasse de l’établissement installée sur la promenade des Barques semble être toujours pleine, je vous conseille donc de réserver si vous souhaitez avoir une place au soleil !

A goûter : le tatin de tomates cerises ; la salade de chèvre chaud ; le magret de canard à l’orange ; le dos de cabillaud à la provençale ; en dessert la faisselle fruits rouges ou la salade de fruits frais ; à découvrir également un vin rosé du coin, Château Laquirou (vignes en culture bio avec une approche respectueuse de l’environnement).

Restaurant En face, Narbonne

Restaurant En Face

27 cours de la République 11100 Narbonne

Fermé le mardi et le mercredi

Prix : menus à partir de 18 € (à partir de 20 € le dimanche et les jours fériés)

Lien vers le site internet du restaurant

_

Où dormir à Narbonne ? Hôtel Galla Placidia

Ce petit hôtel de 8 chambres ouvert très récemment en août 2020, se situe à 5 minutes à pied de la gare de Narbonne, ce qui est particulièrement pratique quand on arrive en train dans la ville. Toutes les chambres ont des noms de femmes de Narbonne qui ont marqué l’histoire de la ville. Pour notre part nous étions dans la chambre Carolie Fraisse, narbonnaise d’origine qui fut la femme du président Jules Grévy et qui intervint plusieurs fois discrètement en faveur de sa ville natale. L’accent est vraiment mis sur les femmes dans cet hôtel à tel point que des œuvres d’art d’artistes femmes de Narbonne en résidence sont présentées dans l’hôtel, sont également à vendre.

A cause de l’ouverture encore très récente de l’établissement et du contexte particulier de ces derniers mois, l’hôtel finalisait encore quelques travaux quand nous y avons séjourné et quelques améliorations étaient à prévoir comme la finalisation de la piscine,  la végétalisation du toit ou encore la mise en place d’une cave à vins (il faudra revenir !)…

Côté petit déjeuner, ce dernier de type continental (et avec de très bons produits) est servi à l’étage dans une belle salle à manger et si vous avez un peu de chance vous aurez peut être la visite de la mascotte de la maison (indice en photo ci-dessous) !

Le petit plus : présence d’un fer à repasser dans la chambre (ce qui est très pratique quand on sort ses vêtements complètement froissés de sa valise) et une bouilloire (oui je suis addict aux tisanes le soir et alors…) ; possibilité de faire son check-in tout seul et donc à n’importe quelle heure avec une borne/boite à clefs.

Vue Galla Placidia
Chambre Galla Placidia

Hôtel Galla Placidia
21 rue des colonnes 11100 Narbonne

Tarif de notre chambre au moment de notre venue : 139,30 € avec petit déjeuner pour 2 personnes

Tarifs des autres chambres : à partir de 90 € / petit déjeuner à 10,50 €

Lien vers le site internet de l’hôtel

_

Où dormir à Narbonne ? Le C Boutique Hôtel ***

Situé en plein coeur de ville et proche du canal de la Robine et des Halles, dont je vous ai parlé un peu plus haut, ce nouvel Boutique hôtel 3 étoiles ne manque pas de charme et d’atouts. Cécile et Chris, les propriétaires, ont mis tout leur coeur pour rendre cet établissement convivial, procurant un sentiment d’intimité où chaque détail a son importance. L’établissement propose 10 chambres et suites très calmes (avec une très bonne insonorisation et vous savez à quel point je suis sensible à ce genre de détail) et à la déco soignée.

Le petit plus : le toit terrasse de l’établissement accessible aux clients et qui est l’endroit idéal pour aller boire un verre en fin de journée ou alors pour prendre son petit déjeuner (de bonne facture avec des produits frais) comme nous l’avons fait !

Chambre Hotel le C
Petit déjeuner Hote le C

C Boutique Hôtel

15 rue Suffren 11100 Narbonne

Tarif des chambres : à partir de 105 € / petit déjeuner en plus à 12 €

Lien vers le site internet de l’hôtel


A faire, à voir dans les alentours de Narbonne

Si vous êtes véhiculé et que vous pouvez vous déplacer un peu, voici quelques idées de visites intéressantes et parfois insolites à faire dans les environs de Narbonne, à moins de 30 minutes de voiture à chaque fois ! Au programme je vous propose de faire un stop à Fontfroide mais aussi à Sigean et à Gruissan dans ce territoire très nature qu’on appelle les Corbières maritimes. Et puis je termine par une petite suggestion pour vous donner envie de tester le tourisme fluvial sur le canal du Midi.

En bonus, je vous propose également quelques bonnes adresses d’hébergements et de restaurants dans les environs de Narbonne pour vos haltes gourmandes lors de ces escapades.

Gruissan

_

Visiter l’Abbaye de Fontfroide

Cette abbaye médiévale, située à 15 minutes en voiture de Narbonne, est installée au coeur du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise, sur le massif de Fontfroide, au milieu des premiers contreforts des Corbières. Cette situation géographique offre une biodiversité remarquable à ce lieu qui est au coeur de paysages aux senteurs de thym et de romarin.

Fondée en 1093, l’abbaye devient cistercienne en 1145 et se développe jusqu’au XIVème siècle au point de devenir une des abbayes les plus puissantes d’Europe à cette époque là. En 1908 après le départ des derniers moines, l’abbaye est rachetée par la famille Fayet qui la restaure et la protège aujourd’hui encore. Lors de la visite de l’abbaye on se rend bien compte de la majesté du lieu et aussi de sa puissance, tant le site est étendu ! C’est véritablement une visite à ne pas manquer si vous êtes amateurs de vieilles pierres comme moi. Lors de votre déambulation dans les différentes partie de l’abbaye, vous pourrez voir également quelques œuvres d’art contemporain disséminées dans les lieux.

Ne manquez pas également de vous promener dans la roseraie et les jardins classés « Jardin Remarquable » qui vous propose un parcours bucolique autour de l’abbaye. En montant un peu sur le côté de l’abbaye on peut notamment avoir une très belle vue sur cette dernière mais aussi sur les alentours.

Jardin Abbaye de Fontfroide
Cloitre Abbaye de Fontfroide
Jardin Abbaye de Fontfroide

En repartant (ou en arrivant), n’hésitez pas à aller faire un tour à la boutique qui vend les vins de Fontfroide afin d’avoir quelques explications sur les vins et peut être aussi pour faire une petite dégustation. En effet, l’histoire du vignoble de Fontfroide est très ancienne et s’étend sur 1000 ans car l’abbaye produisait du vin au moyen-âge pour donner aux moines leur ration quotidienne de vin, préconisée par la règle de Saint-Benoit. Aujourd’hui l’abbaye commercialise de nouveau des vins depuis 1998 en AOC Corbières avec 5 cépages en rouge plantés sur 45 hectares : syrah, grenache, merlot, mourvèdre et carignan.

Le bon plan : faire une dégustation au caveau en sortant de la visite (tous les jours de 10h à 18h).

Abbaye de Fontfroide

Route départementale 613, 11100 Narbonne

ouvert tous les jours de l’année (sauf le 25 décembre et le 1er janvier)

Spectacles nocturnes en juillet, août et septembre

Tarifs visite en autonomie toute l’année : 13 € / 8,50 € enfant / 9,50 € étudiant / gratuit -5 ans

Lien vers le site internet de l’abbaye

_

Faire une sortie nautique à la base de Port Mahon, Sigean

La base nautique de Port Mahon est implantée au cœur du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise. Elle propose un large éventail d’activités tournées évidemment vers l’eau et c’est aussi une école de voile depuis 1983/1984 (date de création du club).

Le lieu propose presque toute l’année : stages de voile légère, balades nautiques, découverte du milieu maritime, location de bateaux, organisation de régates, école de sport, sorties en kayak…

De notre côté nous aurions du faire une sortie en kayak lors de notre venue mais le vent en a décidé autrement… Du coup nous avons fait une petite sortie en bateau pour découvrir la lagune (qui communique avec la mer) de Bages-Sigean, sa faune, sa flore et sa biodiversité. Nous avons aussi fait un tour sur l’île de l’Aute (elle fait 58m de hauteur, fait dont elle tire son nom et c’est un site sauvage préservé par le conservatoire du littoral), vue de loin la Réserve Africaine de Sigean (qui est apparemment un parc animalier très célèbre dans la région mais dont je n’avais personnellement jamais entendu parler) et profité de l’air marin au maximum ! Aujourd’hui toute cette zone est une réserve naturelle gérée par le conservatoire du littoral. Cette protection a permis notamment au lieu de rester encore très sauvage.

Côté histoire c’est un coin également très riche car c’est dans cette zone que les archéologues ont notamment découvert un embarcadère en pierre d’époque romaine (nous avons appris cela quand nous avons visité le musée NarboVia dont je vous parlais un peu plus haut dans l’article). Ensuite au VIIIème siècle ce fut le lieu de la bataille de la Berre qui opposa le Royaume franc mené par Charles Martel au Califat omeyyade et qui prit place sur une vingtaine de km à l’intérieur des terres . Et ce fut ensuite la déviation de l’Aude via le canal de la Robine au XIVème siècle, qui modifia profondément le paysage de la lagune.

Vue depuis ile
Mademoiselle Bon Plan

Cercle Nautique des Corbières

1089, Port Mahon 11130 Sigean

Fonctionnement de mars à novembre

Location de kayak : 15 € pour 1h / 25 € pour 2h / 35 € pour 3 heures / sortie nature en kayak accompagnée de 18h30 à 21h les mardis et vendredis de juin à août pour 30 € par personne avec dégustation de vin du coin / randonnée accompagnée en kayak de jour également à 30 € par personne

Lien vers le site internet de la base nautique

_

Où déjeuner à Sigean ? Restaurant Le Potager

Après une balade sur la lagune, je vous recommande d’aller manger dans ce très sympathique restaurant à Sigean, qui propose de délicieuses grillades. Ici on vous offre une cuisine bien généreuse (si vous repartez en ayant faim c’est que vous êtes vraiment un kubiak) mais aussi authentique.

Le Potager est un lieu multiple car il abrite également une boutique (créations, vêtements et objets de déco) mais aussi des expositions d’artistes. j’ai d’ailleurs eu un vrai coup de coeur pour la déco et l’atmosphère du lieu. N’hésitez pas également à vous rendre à l’arrière du restaurant pour découvrir la terrasse cachée et le jardin du lieu (qui renferme évidemment un potager…).

A goûter : à partager en entrée je vous recommande de goûter aux moules au feu de bois, une des spécialités de la maison (14 €) ; côté plats évidemment il faut prendre les grillades au feu de bois (saucisse catalane, magret, joue de porc…) qui sont accompagnées de légumes frais du jardin selon la récolte et des pommes de terre soufflées du chef (entre 15 € et 30 €) ; côté boissons on a testé une bière locale, la Zef ; si vous êtes encore capable de manger un dessert, la tarte aux fruits du jour est sympa (8 €).

Jardin le Potager

Restaurant Le Potager

28 avenue de Perpignan 11 300 Sigean

Lien vers le site internet du restaurant

_

Visiter le Salin de l’ile Saint Martin de Gruissan

Le Salin de Gruissan se situe entre littoral et montagne, car il s’étend sur 450 hectares entre la mer Méditerranée et le massif de la Clape. Au cœur d’une nature préservée, le Sel de Gruissan se cristallise sous l’effet de l’évaporation naturelle de l’eau salée. Pour découvrir toute l’histoire et le fonctionnement de ce site, je vous recommande très fortement de suivre une des visites guidées que propose le lieu. Vous aurez le choix entre une visite pédestre (l’option que nous avons prise) ou alors une visite en trottinette électrique (si vous me suivez un peu sur mon compte Instagram @mellebonplan vous savez que je ne suis pas fan de cet engin et que j’essaye au maximum de ne pas monter dessus si je peux éviter).

Je n’ai pas réussi à retenir toutes les informations données par la guide durant la visite mais pour vous faire un petit résumé, on y apprend notamment qu’il existe plus de 100 types de sels différents (je n’aurais jamais imaginé), qu’un litre d’eau de mer met 4 jours pour faire du sel en circulant sur 40 km sur le site, que l’eau du salin est rose à cause d’une algue ou encore que le chlorure de sodium (sel qu’on utilise dans l’alimentaire) cristallise de façon cubique. Bref, après cette visite on se couche moins bête comme vous pouvez vous en douter et vous serez presque incollable sur la fabrication du sel. Plus sérieusement, la visite est indispensable je pense pour découvrir l’histoire et le savoir-faire des sauniers.

Pour ramener un petit souvenir de votre visite au salin, n’oubliez pas de vous arrêter à la boutique du site qui propose évidemment beaucoup de produits autour du sel mais aussi quelques produits locaux.

Bateau
Vue du Salin de Gruissan
Vue du Salin de Gruissan

Le Salin de Gruissan

route de l’Ayrolle, 11430 Gruissan

Tarifs visite guidée pédestre (durée 1h15 environ) : 8,90 € / de 8 à 13 ans 6,90 € / gratuit pour les -8 ans

Mes recommandations : prendre des chaussures confortables pour marcher (le tour fait environ 2km), prendre de l’eau et un chapeau (ça tape fort en été), prendre de la crème solaire pour ne pas cramer et enfin prendre de l’eau pour s’hydrater

Lien vers le site internet du Salin

_

Où manger vers le Salin de Gruissan ? La Cambuse du Saunier

Après (ou avant) votre visite, vous pouvez faire un stop gourmand pour vous restaurer à la Cambuse du Saunier qui est le restaurant du Salin de Gruissan. Ses grandes tables de bois dans un esprit très convivial font face au salin et il y a pire comme cadre pour déjeuner. En plus de ce paysage atypique avec vue sur le lac rose de Gruissan, l’adresse propose évidemment de déguster des plats assaisonnés avec l’or blanc venant tout droit de ses étendues d’eau saline.

A goûter : les plateaux de fruits de mer évidemment (on a pris quelques huitres fines st Martin produites sur place à partager en entrée / à partir de 9,90 € les 6 huitres) ; les plats et poissons en croute de sel (à partir de 16,50 €) ; le cassoulet de seiche (plat emblématique de Gruissan mais pas toujours évident à manger quand il fait 30 degrés / 17,50 €) ; en dessert vous devez impérativement goûter le TiramiSel (un tiramisu à la fleur de sel de Gruissan) qui est fou (8,50 €) ; côté vins, la cuvée du Saunier au rosé ou blanc se boit très bien (3,50 € le verre ou 8,90 € le pichet de 50 cl).

Terrasse, Cambuse du saunier
Table, cambuse du saunier

La Cambuse du Saunier

Le Salin de Gruissan

Route de l’Ayrolle, 11430 GRUISSAN

Lien vers le site internet du restaurant

_

Découvrir le domaine viticole du Château Le Bouis à Gruissan

Ce domaine viticole, installé aux portes du massif de la Clape sur la commune de Gruissan, a 300 ans d’histoire et c’est aussi un domaine lié aux femmes puisqu’il a été tenu par 5 femmes vigneronnes avant la propriétaire actuelle. Frédérique Olivié qui l’a racheté il y a plus de 10 ans s’évertue aujourd’hui à faire évoluer le Château Le Bouis à travers un beau et large projet oenotouristique afin de donner au lieu un intérêt multiple. Ce n’est pas seulement un domaine viticole, mais aussi un lieu de vie, un restaurant, un hébergement, un bar, un parcours de visite, un lieu de dégustation de vin, un lieu de séminaires et de mariages, un petit musée…

Le Château le Bouïs tient son nom de ses propriétaires ancestraux, la famille Bouis (à l’époque de Louis XV), qui a transformé cette terre rude en l’une des plus grandes propriétés viticoles du Languedoc Roussillon. Le Château a d’ailleurs été de longue date un important pourvoyeur de travail pour les gens du village de Gruissan.

Le domaine possède aujourd’hui 50 hectares de vignes exposées au sud, face à la mer sur le territoire des Corbières Méditerranée au coeur d’un périmètre classé en site Natura 2000. Il produit 3 appellations pour ses vins : IGP d’Oc, IGP La Clape et AOP Corbières. Enfin, le Château propose 12 cuvées, dont 1 seul vin blanc, 3 rosés (dont la très belle Cuvée Haute Couture dont la bouteille a été designée en collaboration avec Chantal Thomas) et le reste en rouge. On retrouve aussi une sélection originale de vins vieillis en amphores (ce qui semble être assez intéressant pour les vins blancs).

Façade Chateau le Bouis

Château Le Bouis

Route Bleue 11 430 Gruissan

Lien vers le site internet du domaine

_

Parcours de visite : La Légende du Bouïs

Le domaine propose également depuis 2015 un parcours de visite en 5 étapes (films d’immersion ; visite interactive ; chasse aux trésors ; les arômes du vin ; expo Land’Art) pour petits et grands afin de découvrir l’histoire vigneronne du Château à travers la vie des 5 femmes qui ont fait la légende du Bouïs. Et petit bonus, une dégustation de vins est proposée à la fin de la visite dans les caves enterrées historiques du Domaine qui s’étendent sur 300 m2.

La Légende du Bouïs

Durée : 1h30

Tarifs : 5 € / 3,50 € enfant / 15 € tarif famille

_

Les Chambres d’hôtes du Château Le Bouïs

Les chambres d’hôtes du Château Le Bouïs prennent place dans la Maison des Demoiselles (4 chambres), une belle bâtisse du XVIIIème siècle au coeur du parc méditerranéen du domaine et dans la Petite Maison du Bouïs (3 chambres), ancien logis du métayer. Nous avons logé pour notre part, dans la suite de Jehanne située dans la Maison des Demoiselles qui était l’ancienne maison de Maîtres où les sœurs Bouïs ont mené leur vie de vigneronnes. Cette grande suite qui donne sur le parc est idéale pour les familles, car il y a une 2ème pièce, l’antichambre, où les enfants peuvent dormir séparé de la chambre des parents.

Côté petit déjeuner, on peut le prendre sur la terrasse de la Maison des Demoiselles avec une belle vue sur le parc et vous aurez peut être la chance de voir le chat du domaine qui viendra réclamer quelques caresses…

Le petit plus : la piscine à l’arrière de la Maison des Demoiselles pour les beaux jours !

Chambre Chateau le Bouis
Petit déjeuner Chateau le Bouis

Chambres d’hôtes du Château Le Bouïs

Tarifs des chambres d’hôtes : à partir de 74 € pour une nuit (petit déjeuner inclus)

Le bon plan : le parcours de visite est offert pour les clients en chambre d’hôtes

_

Le Restaurant du Château Le Bouïs

Le restaurant a été aménagé dans l’ancienne bergerie du domaine. Les terrasses panoramiques avec leur vue sur les vignes mais aussi sur la mer sont un des atouts majeurs de l’établissement car elles offrent un cadre assez idyllique je dois le dire (la preuve en photos ci-dessous si vous ne me croyez pas).

Dans les assiettes on retrouve des plats inspirés de saveurs méditerranéennes, le tout accompagné des vins du domaine évidemment ! Le chef utilise les produits du terroir et les spécialités du Bouïs (vin, miel, herbes aromatiques…). Lors de notre venue nous avons dégusté un menu Signature avec accord mets et vins, fait en collaboration avec le chef étoilé Jean-Marc Boyer.

Lors de notre passage, la propriétaire des lieux nous a également parlé de la mise en place prochaine d’un rooftop décontracté, qui a visiblement ouvert depuis et qui devait notamment proposer des cocktails à base de vin ! Le lieu et la vue avaient l’air incroyable en tout cas de ce que nous avions aperçu des préparatifs.

Chateau le Bouis
Restaurant Chateau le Bouis
Chateau le Bouis

Restaurant Château Le Bouïs

Menu Signature Jean-Marc Boyer avec entrée + plat + dessert + accords mets/vins 55 €par personne

Ouvert le soir uniquement de 19h à minuit du mardi au dimanche entre avril et septembre et le vendredi, samedi & dimanche soir entre octobre et mars

_

Faire du tourisme fluvial sur le canal du Midi

Alors je n’ai pas testé cette activité lors de ce séjour dans l’Aude mais j’avais fait un séjour en bateau justement dans cette région autour de Narbonne en 2017. Et sur la dernière partie de cette escapade nous avons notamment été découvrir les villages de Ventenac-en-Minervois, Le Somail mais aussi Bize-Minervois. N’hésitez donc pas aller jeter un œil à mon article sur mon expérience de tourisme fluvial sur le canal du Midi pour découvrir d’autres lieux à visiter dans les environs de Narbonne !

_

Merci à Aude Tourisme et à l’agence aiRPur pour cet accueil.

Vue du Salin de Gruissan

J’espère qu’avec tout ça je vous aurai donné envie de découvrir l’Aude et Narbonne et si vous avez, vous aussi, vos bonnes adresses et vos conseils pour cette destination, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous !

Crédits photos : Melle Bon Plan
Photos non libres de droits, autorisation du photographe obligatoire avant toute utilisation

Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

la fourmi élé 27 octobre 2021 - 16 h 01 min

Très bel article sur Narbonne et environs. La région est magnifique et cet article lui rend bien ! top !
J’ajouterais une pause gourmande que je ne manque pas de visiter à chaque visite : sur la place de la mairie : les glaces Marguerite !! si délicieuses !

Répondre
Melle Bon Plan 27 octobre 2021 - 21 h 58 min

@lafourmiélé Merci pour votre gentil message et pour cette bonne adresse gourmande, on en a jamais assez !!! :p

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.